L’arbre doit bénéficier d’un suivi particulier pour sa bonne croissance

0
518

Lubumbashi, 08 Décembre 2020 (ACP).-L’arbre doit bénéficier d’un suivi et d’un entretien particulier pour sa bonne croissance, afin d’assurer une véritable action de reboisement des forêts de la RDC.

Le directeur de l’Observatoire régional du changement climatique, le Pr Jean-Pierre Djibu l’a relevé dans un entretien avec l’ACP, en marge de la journée de l’arbre.

Il a souligné que le manque d’études de plusieurs paramètres, notamment l’étude de la qualité du sol et du type d’arbre adapté, est l’une des principales causes de la mauvaise croissance de l’arbre.

Jean-Pierre Djibu l’a indiqué au constat de la mauvaise croissance des plantules mises en terre en décembre 2019, dans la concession de la REGIDESO sur le site de pompage d’eau de la Kassapa à Lubumbashi.

Ce manque de suivi et d’entretien des plantules freine le reboisement tant promu afin de protéger la nappe aquifère. Il a souhaité que chaque 05 décembre, la journée de l’arbre soit commémorée de la même manière, c’est-à-dire, par la mise en terre des plantules de différentes espèces qui, au bout d’une année, meurent ou croissent médiocrement.

Il a invité la population, particulièrement les élèves à offrir, à chaque arbre planté le 05 décembre, un entretien et un suivi spécifique pour sa meilleure croissance. ACP/ ZNG/Cfm