Les jeunes sont des acteurs principaux concernés par les enjeux du changement climatique, selon un environnementaliste

0
1097

Kinshasa, 08 décembre 2020 (ACP).- L’environnementaliste et coordonnateur national de la Dynamique des jeunes pour l’Environnement et le développement durable (DYJEDD), Rigobert Mola, a déclaré, mardi, au cours d’un entretien avec l’ACP, que les jeunes sont des acteurs principaux concernés par les enjeux du changement climatique, à l’occasion de la Journée mondiale du climat, célébrée le 8 décembre de chaque année.

Selon lui, les jeunes constituent la couche sociale la plus vulnérable et sont plus gravement exposés par la multiplication des catastrophes naturelles, par les crises nutritionnelles, les migrations, les conflits de plus en plus nombreux qui font rage autour des ressources essentielles comme l’eau, la terre, etc.

D’où, a-t-il ajouté, cette journée vient rappeler la menace bien réelle du réchauffement climatique et la nécessité d’agir pour en limiter les effets, sans pour autant oublier que ce sont eux les héritiers de la planète qui acquerront les écosystèmes naturels dégradés.

Il a lancé un appel à la jeunesse de s’approprier de la question du climat, par des séances internes de sensibilisation, car la crise climatique est l’un des sujets qui mobilise toutes les parties prenantes en général et les jeunes en particulier, dont l’apport de tout un chacun constitue un gage pour une lutte efficace et efficiente.

M. Mola a énuméré quelques résolutions pour lutter contre le changement climatique, à savoir : le tri des déchets, les modifications des habitudes alimentaires, la résolution de la consommation de viande, la lutte contre la déforestation, les préservations des océans, l’utilisation de l’énergie propre, etc.

Il sied de rappeler que depuis près de 3 ans, l’ONG « DYJEDD », organise des forums sur le climat dans le but de promouvoir les initiatives et innovations des jeunes ayant trait aux Objectifs du développement durable (ODD), et à la lutte contre le changement climatique en vue de les capitaliser dans le document « Contribution déterminée nationale » (CDN), de la RDC. ACP/ZNG/Cfm