Début de l’opération d’identification automatique des taxis à Kinshasa

0
727

Kinshasa, 09 décembre 2020 (ACP).- le ministère provincial des transports et voies de communication en partenariat avec l’entreprise HOJA HN Holding a lancé l’opération d’identification autonomique des taxis, taxis-bus et grands véhicules en vue de prévenir contre les risques d’enlèvement dont sont victimes les habitants de la ville de Kinshasa lors d’une cérémonie organisée mercredi,  à l’hôtel du Gouvernement provincial de Kinshasa dans la commune de la Gombe.

Le ministre provincial des Transports et voies de communication Jean Mbokoso Amusu  a invité les propriétaires des taxis, taxis-bus, les chauffeurs et d’autres voitures à procéder à l’identification numérique  qui court de décembre 2020 jusqu’à février 2021 d’où débutera le contrôle suivi des sanctions.

Les actes d’identification des véhicules de transport en commun tombent caducs à partir du lancement de l’opération d’identification autonomique, numérique en partenariat avec l’entreprise HOJA HN Holding.

Mme Ursula Ndombele, présidente de HOJA HN Holding a noté que son entreprise qui a signé un partenariat avec l’hôtel de Ville de Kinshasa vise à assurer le niveau maximal de sécurité pour les usagers de transport en commun en checkant au loin avant de monter dans un taxi moyennant son smartphone à partir du code 0002AP par une saisie manuelle pouvant fournir des informations nécessaires sur le véhicule, le chauffeur et le propriétaire et permettre du coup aux autorités compétentes d’intervenir rapidement.

Mme Ursula Ndombele a insisté pour chaque citoyen de s’imprégner des opérations d’identification autonomique numérique en vue  d’auto vérifier avant de prendre un taxi moyennant payement d’une somme allant de 30 dollars américains à 35 et 40 dollars américains pour le taxi, taxi-bus et grands véhicules. Tandis que, les dispositifs sécuritaires pour les voitures personnelles coûtent 100 dollars américains.

ACP/Kobongolo