La date des élections présidentielles fixée au 09 avrils 2021 à Djibouti

0
525

Kinshasa, 09 décembre 2020 (ACP).-  Les élections présidentielles auront lieu à Djibouti le vendredi 9 avril prochain, ont rapporté mercredi les médias internationaux, citant  un décret présidentiel publié mardi à l’issue du conseil des ministres.

Actant également la convocation du collège électoral, ce document indique que dans l’éventualité où aucun candidat n’aurait obtenu la majorité absolue de suffrages exprimés, un second tour aurait lieu le vendredi 23 avril 2021 entre les deux candidats ayant réuni le plus grand nombre de suffrages dans les mêmes conditions.

Les dernières élections présidentielles qui se sont tenues en 2016 à Djibouti ont opposé l’actuel président Ismail Omar Guelleh, au pouvoir depuis 1999, qui se présentait pour un quatrième mandat consécutif, face à cinq candidats, notamment Omar Elmi Khaireh et Mohamed Daoud Chehem de la coalition de l’opposition, l’Union pour le Salut National (USN), ainsi que Mohamed Moussa Ali, Djama Abdourahman Djama et Hassan Idriss Ahmed (candidats indépendants).

 Développement du premier  Data Center écologique du continent

 Par ailleurs, le président djiboutien, Ismail Omar Guelleh, a annoncé mardi que son pays va développer prochainement le premier Data Center écologique de l’Afrique, un grand centre de données internet.

« Nous avons entrepris le développement d’un projet qui donnera naissance au premier Data Center écologique africain, il sera situé à Obock, une ville côtière du nord du pays », a-t-il précisé lors d’un discours prononcé par visioconférence à la 9e réunion du Conseil d’Administration de « l’Alliance Smart Africa ».

 Il a précisé par ailleurs que ce Data Center présentera « les meilleurs standards » en termes de fiabilité de fonctionnement (Tier 3 ou 4), de sécurisation physique, de connectivité, de modularité et de performance énergétique.

La position géographique de Djibouti, selon  son président jouera en sa faveur car ce futur centre de données numériques unique en Afrique sera situé à mi-chemin entre l’Asie et l’Europe, et jouera le rôle de « porte d’entrée numérique du continent africain », offrant ainsi un temps de latence idéal.

Disposant du plus grand nombre de connexions internationales en Afrique de l’Est, étant raccordé à huit câbles qui le relient à l’Europe, à l’Afrique de l’Est, au Moyen-Orient, à la Méditerranée orientale et à l’Asie du Sud, Djibouti a été chargée de développer une infrastructure de stockage et le traitement des données en Afrique, dans le cadre du projet « Alliance Smart Africa ».

 Le pays qui ambitionne en effet de devenir une plateforme numérique a signé également en mars 2019 avec les sociétés Weco-Weco et Telsam un accord pour la création d’un centre de traitement des méga données. ACP/Fng/Kayu/KJI/CKM