Lancement officiel de la dissémination des résultats provinciaux de l’Enquête MICS-Palu 2018 en RDC

0
458

Kinshasa, 09 décembre 2020  (ACP).- La vice-Première, ministre du Plan, Mme Elysée Munembwe a procédé mercredi à Kinshasa, au lancement officiel de la dissémination des résultats provinciaux de l’Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples (MICS-Palu RDC 2018) portant essentiellement sur la situation des enfants et des femmes, au cours d’un atelier organisé par son ministère.

La vice-Première ministre en charge du Plan a, à cette occasion, remis aux délégués de toutes les provinces (les chefs de division provinciaux du Plan) les résultats de l’Enquête MICS-Palu RDC 2018 de leurs entités respectives.

Cette enquête, a dit Mme Elysée Munembwe, met à la disposition du pays des données statistiques fiables et actualisées sur les enfants et les femmes dans les domaines de la santé, de la nutrition, de l’éducation, de l’eau, hygiène et assainissement et de la protection sociale.

Cette enquête a été conduite par l’Institut National de la Statistique (INS) en vue de mettre à la disposition des utilisateurs des statistiques fiables, désagrégées et actualisées pour non seulement appuyer la prise de décisions au niveau national et provincial, mais aussi pour assurer le suivi et l’évaluation des Objectifs de développement durable (ODD).

Grace aux riches informations fournies par cette enquête, l’observatoire congolais du développement durable a présenté en juin 2020 au Forum politique des  Nations Unies le premier rapport d’examen national volontaire de la  mise en œuvre des ODD en RDC.

Une enquête qui compte plus de 150 indicateurs clés, selon l’UNICEF

Par ailleurs, le représentant du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) en RDC, Edouard Beigbeder, a laissé entendre qu’il s’agit d’une enquête qui compte plus de 150 indicateurs-clés et qui est une de très rares sources des données récentes, voire la seule à fournir des données récentes par province, âge, genre et lieu sur la situation des enfants, des femmes, des hommes et des conditions de vie dans plusieurs domaines  (santé, nutrition, éducation, protection , hygiène et assainissement). Il a exprimé sa gratitude au Fonds mondial et à l’USAID qui ont financé cette enquête.

Pour lui, c’est la 4eme enquête de ce genre réalisée depuis les années 90 en RDC. Cette année, elle couvre des sujets nouveaux notamment le niveau de connaissances des adolescents, la satisfaction de la vie, des caractéristiques de l’inclusion sociale et la qualité de l’eau.

Enfin, le coordonnateur résidant du système des Nations Unies en RDC, David Mc Lachlan-Karr a apprécié cette enquête considérée comme un outil important pour la planification du développement de la RDC. ACP/P. Ntikala/BSG/TW