Le HCR facilite le rapatriement de 243 réfugiés centrafricains en RCA

0
268

Libenge, 09 décembre 2020 (ACP).- Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) en collaboration avec la Commission nationale pour les réfugiés (CNR) a facilité, mardi, le rapatriement de 54 ménages composés de 243 réfugiés centrafricains vivant au camp de Boyabu situé à 20 Km de Libenge, dans la province du Sud-Ubangi.

Ce convoi a quitté le camp de Boyabu pour le centre de transit de Batanga à 12 km de Libenge dans un cortège de plus de 15 véhicules. C’est à ce  port  où les embarcations étaient positionnées pour  assurer leur transport  vers leur pays d’origine. Le convoi de quatre baleinières a quitté Batanga  pour  Mongoumba dans une bonne ambiance, aucun incident n’a été signalé.

Les réfugiés (femmes et enfants) n’ont pas caché leur satisfaction en entonnant des chansons tout au long du voyage, après 7 ans de refuge en RDC.

Cette opération a été organisée après le rapatriement, du 10 au 25 novembre derniers, de 1.183 autres réfugiés qui vivaient dans le camp de Mole, à 35 kilomètres de la ville de Zongo, rappelle-t-on.

En raison de la pandémie de la COVID-19, le HCR et ses partenaires ont mis en place des mesures appropriées notamment, la prise de température, la fourniture des masques, les dispositifs de lavage des mains, le respect de la distanciation sociale y compris la désinfection du centre de transit, des véhicules, a-t-on signalé.

Les mêmes dispositions étaient prises à leur arrivée au port de Mongoumba

Notons qu’à la suite de l’accord tripartite entre le HCR, la RDC et la RCA, 4.708 réfugiés centrafricains ont été rapatriés jusque-là. 3.133 d’entre eux l’étaient déjà en 2019, puis 1.575 cette année.

Plus de 15.000 réfugiés centrafricains vivent au camp de Boyabu dans la province du Sud Ubangi où ils bénéficient d’une assistance multi sectorielle de la part du HCR et ses partenaires. Le prochain convoi est prévu le 11 décembre 2020.

ACP/Kwilu