Lutte contre les VSBG : CONAFED met fin à 8 ans de souffrance d’une femme atteinte de fistule

0
469

Kinshasa, 09 décembre 2020(ACP).-Le Comité national femme et développement (CONAFED) se dit satisfait de l’accompagnement psycho-médical d’une victime de viol ayant entrainé la fistule obstétricale, dans le cadre de son projet de lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre(VSBG), exécuté avec l’appui de l’ONG internationale Medicus Mundi.

Selon la chargée de la communication du CONAFED, Geneviève Mulobo  qui s’entretenait mardi avec l’ACP  sur son implication dans la   lutte contre les VSBG, sa structure a volé au secours de Mlle Lisa Victime de viol à Kingakati, dans la commune de Maluku, qui a souffert pendant huit ans de la fistule obstétricale.

La bénéficiaire, fille d’un des  membres de l’ Association des mamans paysannes de Kingakati (AMAPEKI) qui a été encadrée sur les plans médical, moral,  psychique et socio-professionnel, signale la source, a cependant déploré  la pluralité des cas similaires dans la contrée,  pour lesquels les victimes manquent le courage de dénoncer.

Le CONAFED est membre de la concertation des collectifs des associations féminines de la région des Grands Lacs. ACP/Kayu