Equateur : la marche du MLC dite  » de soutien au Chef de l’Etat pour la création de l’Union sacrée  » empêchée par la police

0
544

Mbandaka, 10 décembre 2020 (acp).- La marche dite « de soutien au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la création de l’Union sacrée  » prévue ce jeudi à Mbandaka par le Mouvement de libération du Congo (MLC) a été empêchée par les éléments de la Police nationale congolaise, sur ordre de l’autorité urbaine.

Le président fédéral de ce parti, Me Antony Bomboko Mwamba a, au cours d’une déclaration politique faite jeudi au sein de leur siège, condamné ce comportement de la police car, a-t-il précisé, le MLC avait bel et bien informé le maire de la ville de Mbandaka 48 heures avant cette marche et cela conformément à la loi, avant d’ajouter que l’objectif était de soutenir la vision du Chef de l’Etat pour la création de l’Union sacrée et également dénoncer la montée de l’insécurité ce dernier temps dans la ville de Mbandaka.

Le maire de cette ville, Didi Edada Limama a indiqué que dans la correspondance lui adressée par le MLC, nulle part il est mentionné une quelconque marche dite » de soutien au Chef de l’Etat pour la création de l’Union sacrée, mais plutôt pour s’attaquer à l’Assemblée provinciale de l’Equateur qui avait suspendu leur président fédéral de 16 mois, le député provincial Antony Bomboko Mwamba.

Il a par ailleurs poursuivi qu’il a pris une décision interdisant toutes les manifestations publiques en ce mois de décembre destiné aux fêtes de fin d’année pour préserver la paix dans sa ville et aussi pour faire respecter les mesures barrières prises par les autorités sanitaires pour combattre la COVID- 19. ACP/ZNG/Awa