La Chambre des représentants des USA adopte un projet de loi de financement provisoire d’une semaine

0
238

Kinshasa, 10 décembre  2020 (ACP).- La Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté jeudi un projet de loi de financement provisoire d’une semaine pour maintenir le gouvernement fédéral ouvert jusqu’au 18 décembre, a-t-on appris des médias étrangers.

Ces sources précisent que la Chambre a adopté le projet de loi, connu sous le terme de résolution continue, avec 343 voix pour et 67 contre, l’envoyant au Sénat pour en recevoir l’approbation.

Le financement actuel pour les agences du gouvernement fédéral expirera vendredi. Le projet de loi de financement provisoire accordera davantage de temps aux législateurs pour négocier un accord sur une aide contre le COVID-19 et le financement gouvernemental à long terme.

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi et le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, ont récemment déclaré qu’ils veulent joindre une loi d’aide contre le COVID-19 très attendue à un projet de loi de financement omnibus, qui maintiendra le gouvernement ouvert tout en fournissant une aide ciblée aux ménages et aux entreprises.

« L’impact de cette pandémie sur nos hôpitaux a été catastrophique, avec un nombre record d’Américains en soins intensifs et une grave pénurie de lits. Des vies sont en jeu et nous devons apporter cette aide dès que possible », a tweeté mercredi le chef de la majorité à la Chambre, Steny Hoyer.

Malgré une augmentation du nombre de cas de COVID-19 à travers le pays, les législateurs démocrates et républicains sont dans l’impasse depuis des mois sur la taille et la portée du prochain programme d’aide.

La Maison Blanche a proposé mardi aux démocrates un nouveau paquet de 916 milliards de dollars, alors que Mme Pelosi et le chef du groupe démocrate au Sénat Chuck Schumer se sont plaints qu’il n’apportait pas suffisamment de financement pour l’assurance-chômage.

Sans un nouveau programme d’aide, de nombreux Américains perdront bientôt leurs allocations chômage et commenceront à faire face à des difficultés telles que l’expulsion et la saisie d’ici la fin de l’année.

Par ailleurs, la Chambre de commerce des Etats-Unis a averti lundi que l’incapacité de promulguer un paquet d’aide significatif fait courir
le risque d’une récession à double creux qui fermera définitivement les petites entreprises à travers le pays et laissera des millions d’Américains et leurs familles dépourvus de moyens de subsistance. ACP/FNG/ZNG/Awa