Le document de politique foncière nationale enrichi au Kasaï-Oriental

0
374

Mbuji-Mayi, 10 décembre 2020 (ACP).- Le document de politique foncière nationale du ministère des Affaires foncières du gouvernement de la RDC a été enrichi dans la province du Kasaï-Oriental, au cours d’un atelier de consultation provinciale y afférent organisé du 07 au 08 décembre, dans la salle polyvalente Mpokolo wa Moyo à Mbuji-Mayi, à l’attention des ministres sectoriels et  députés provinciaux, le maire de Mbuji-Mayi, les OSC et les autorités coutumières.

L’objectif majeur de ces assises de deux jours présidées par le gouverneur de province a.i, Lazare Tshipinda Kasonga, était de formuler des options spécifiques propres à la province du Kasaï-Oriental, d’informer la population locale et l’opinion publique sur le processus de la réforme foncière.

A cette occasion, le conseiller du ministre des Affaires foncières chargé des réformes, Darly Kadimba Kamunga assisté par deux experts de la CONAREF(Commission nationale de la réforme foncière) qui ont dirigé les travaux, ont permis à plus de 40 personnes ressources d’être outillées sur les problématiques foncières, l’état des lieux du processus de la réforme foncière, les grandes articulations de la politique foncière nationale incluant les problèmes majeurs identifiés dans le secteur foncier, les objectifs assignés ainsi  que les options fondamentales respectivement de dimensions juridique, institutionnelle, politique, sociale, économique et environnementale.

Ces notions ont permis aux participants d’identifier les problèmes majeurs du secteur foncier dans la province du Kasaï-Oriental, d’en faire une brève description, de les localiser et proposer de solutions et des recommandations.

Il a été retenu dans les recommandations entre autre au sujet des conflits fonciers à Mbuji-Mayi et dans les 5 territoires, qu’il était opportun de revisiter la cartographie coloniale, redéfinir les limites réels des groupements et de territoires en associant les autorités traditionnelles, vulgariser la loi foncière en la  traduisant en langue locale.                                              Dans son mot de clôture, le ministre provincial des Affaires foncières Honoré Mubengayi Kankola a fait savoir que  cette consultation rencontre la vision du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui prône l’amélioration de la politique foncière.ACP/GGK