Le mouvement « Rien sans les femmes » pour l’effectivité de la parité

0
303

Kananga, 10 décembre 2020 (ACP).- Mme Nathalie Kambala Luse, point focal du mouvement « Rien sans les femmes » (RSLP), a plaidé mardi auprès de l’autorité provinciale du Kasaï central pour la représentation égalitaire de la parité dans les instances de prise de décision à tous les niveaux.

Elle a, à cet effet, recommandé la mise en place rapide des conseils locaux de sécurité de proximité (CLS), une structure intergénérationnelle dans les communes, secteurs et chefferies avant de solliciter l’implication des femmes dans le mécanisme de prévention et résolution des conflits aussi ainsi que sa participation dans les actions de maintien de la paix.

Les membres de RSLF ont par ailleurs invité l’Assemblée provinciale à s’inspirer du décret ministériel portant création de cet organe pour l’adoption des édits y relatifs.

Les responsables de ces entités territoriales décentralisées devant se charger de leur animation dans leurs juridictions respectives, a précisé, en outre, Mme Kambala. ACP/ZNG/Awa