Les réalités des opérations au front dans l’est du pays expliquées au Chef de l’Etat

0
630

Kinshasa, 10 décembre 2020 (ACP). – Les commandants  des régiments engagés dans les opérations de traque contre les forces négatives dans la troisième zone de défense ont fourni au Président de la République, Félix Tshisekedi, les  informations fraîches des réalités sur les terrains des opérations, au cours d’une causerie  morale,  jeudi à  la cité  de l’Union Africaine (UA) à Kinshasa.

 «  Je vous ai  invités pour vous écouter et j’ai le souci  de vous aider dans cette guerre où vos vies ainsi que celles de nos compatriotes sont en danger », leur a dit le Président de la République.

 Le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est imprégné des difficultés  auxquelles  ces vaillants combattants  sont confrontés au quotidien et a promis d’améliorer tant soit peu, les moyens logistiques pour la réussite de la mission de sauvegarde de l’intégrité territoriale leur assignée.

 Le Commandant  Suprême des FARDC a rappelé à ces chefs des unités combattantes, sa détermination à éradiquer l’insécurité dans l’Est du pays et rétablir la paix à travers une approche multisectorielle.

Il a, en outre, réitéré sa promesse faite, il y a peu, de se rendre à Goma en vue de suivre personnellement le déroulement des opérations.

 Venus du front, dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, le Maniema et l’ex province Orientale, ces commandants  des régiments engagés  dans les opérations  de traque contre les forces négatives ont reçu des directives du Commandant suprême des FARDC.

Ils lui ont adressé un message de totale soumission, avant de le remercier pour cette initiative de réchauffement morale et d’échange avec les hommes du front.

« Nous affirmons notre détermination à n’exécuter que les ordres émanant de la Hiérarchie militaire, c’est-à-dire les ordres et instructions venant de votre plus haute autorité », ont-ils rassuré.

Les commandants des régiments des zones opérationnelles de l’Est du pays, une cinquantaine, étaient  encadrés et accompagnés auprès du Chef de l’État par le chef d’état-major général  des FARDC, le Général d’armée Célestin Mbala Munsense, assisté  de ses adjoints  et de l’inspecteur général des FARDC, le Général Gabriel Amisi Kumba.

Le Chef de l’État, rappelle-t-on, s’était entretenu, le 1er décembre dernier au Palais de la Nation, avec les officiers généraux et supérieurs de hauts commandements des FARDC et de la PNC. ACP/GGK