29 nouveaux cas de covid-19 enregistrés dans la zone de santé de Mbanza-Ngungu

0
383

Mbanza-Ngungu, 11 décembre 2020 (ACP).- Vingt-neuf nouveaux cas positifs de covid-19 ont été enregistrés dans la zone de santé urbano-rurale de Mbanza Ngungu, a indiqué jeudi le secrétaire technique du comité local multisectoriel de lutte contre cette pandémie et médecin chef de cette  zone de santé, le Dr Philippe Wenceslas Pululu.

 

Lors de la 35 ème réunion de ce comité tenue jeudi sous la conduite de l’administrateur du territoire a.i de Mbanza-Ngungu, Luc Makiadi Mamonekene Buka, également président du comité local de riposte, le Dr Pululu a indiqué que sa zone de santé a aussi enregistré un cumul de 80 cas de covid-19 dont 28 guéris, 7 décès, 15 personnes dont le traitement est terminé et 30 personnes sous-traitement.  Le Dr Pululu a souligné que le taux de guérison est de 35 % par contre le taux de létalité est de 9%.   La réunion a déploré le non-respect des gestes barrières dans les lieux publics, notamment les écoles, ainsi que le manque d’alertes d’origine communautaire et a demandé de renforcer la sensibilisation dans ces lieux publics.


Elle a recommandé à la coordination du comité local de riposte de contacter le directeur provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST)/Kongo Central 2 pour l’obtention d’une note circulaire devant faciliter l’accès de l’équipe de sensibilisation dans les écoles et  à la coordination du comité local de riposte de solliciter une réunion conjointe entre les services de sécurité, l’équipe cadre de la zone de santé (ECZ) de Mbanza-Ngungu, l’EPST et la société civile.

Les participants à cette rencontre ont également recommandé aux animateurs communautaires de la zone de santé de relancer la surveillance à base communautaire en activant les relais communautaires (RECO) formés à la matière.   Les participants ont recommandé à la police d’organiser les arrestations pour pousser cette population à reprendre les bonnes habitudes, notamment le respect des mesures barrières tels que le port de masque et le lavage régulier des mains.  La presse a été également invitée à la même rencontre à organiser des émissions de sensibilisation dans les chaînes de télévision et de radio de cette cité contre la pandémie en faisant passer les acteurs socio-politiques et sanitaires, pendant qu’il est attendu de la sous-commission surveillance de poursuivre le suivi des cas contacts et d’assurer la recherche active des cas dans la communauté. ACP/Kayu/Nig