Le Secrétariat technique du CMR-Covid-19 a organisé à Kinshasa l’atelier sur Revue intra-action

0
222

Kinshasa, 11 décembre 2020 (ACP).- Le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte contre la maladie à coronavirus 2019 (ST/CMR-Covid-19) a organisé du 08 au 10 décembre 2020 à Kinshasa et à Kisantu l’atelier sur la Revue intra-action (RIA) de la riposte contre la pandémie de la maladie à coronavirus 2019.

Cette revue qualitative de mesures prises jusqu’à présent pour répondre à une urgence en cours afin d’identifier les pratiques exemplaires, les lacunes et les leçons apprises, a contribué au renforcement des capacités de la RDC à interrompre la transmission de Covid-19 et à minimiser son impact sanitaire et socio-économique sur toute l’étendue du pays. Elle a également servi de cadre pour fournir une opportunité de partage d’expériences et de l’analyse collective de la réponse en cours à la pandémie de Covid-19 en RDC, et pour documenter et appliquer les leçons apprises ou tirées de la réponse jusqu’à ce jour. Cette documentation pourra faciliter le renforcement des systèmes de santé.

Elle a aussi aidé à formuler les recommandations utiles afin d’améliorer la capacité de la riposte en cours dans les zones touchées et aussi, le niveau de préparation des zones à risque. La Revue intra-action a fourni une base de validation et de mise à jour du Plan stratégique national de préparation et de réponse Covid-19 ainsi qu’autres plans stratégiques.

C’est une occasion propice pour des acteurs de réfléchir au travail effectué et d’identifier les domaines d’amélioration afin de renforcer davantage la réponse. Elle a permis aussi l’apprentissage collectif et constructif, lorsque les parties prenantes d’une réponse d’urgence au sein du secteur de la santé ou entre secteurs peuvent trouver un terrain d’entente sur la façon d’améliorer la préparation et la capacité de réponse de l’urgence en cours.

Au total 32 personnes ont été conviées à cet atelier organisé en collaboration avec le ministère de la Santé et l’appui de l’OMS. ACP/Kayu/Nig