Nord-Kivu : la chute du bureau Mabunda est un exercice de la démocratie, selon la Société Civile

0
592

Goma, 11 décembre 2020(ACP).– La société civile dans son analyse par rapport à la chute du bureau Mabunda, est un exercice de la démocratie, pure et simple, a dit, ce vendredi 11, son porte-parole, Placide Zilamba, aux reporters de l’ACP.

Les initiateurs de la pétition se sont défendus et la partie accusée s’est également défendue. C’est la démocratie, s’est-il exclamé. Zilamba d’enchainer : « les députés ont montré une maturité politique. Ils doivent designer d’autres animateurs en privilégiant les choix de leurs électeurs. La population est très regardant quand ce ».

Chose qu’il a tiqué, est que, un député est venu habiller en salopette, comme il s’agissait d’un combat physique alors qu’il est celui des idées, a poursuivi la source.

Il faut un nouveau bureau, capable de collaborer avec d’autres institutions. Un bureau représentatif et non en ligne, plaçant des personnes compétentes avec une moralité irréprochable et acceptée de tous, a-t-il dit ajoutant que ce bureau ne doit pas être un lieu de refuge des criminels, des personnes aux mains sales.

Ceux qui sont partis, demeurent des députés à part entière. C’est juste un exercice démocratique, et aussi de la vie, avec ses hauts et ses bas. Ils doivent se maitriser dans l’échec et non de recourir à des moyens déloyaux, par la création de milice ou groupe armé, car la population a besoin de la paix et du pain, et non de la guerre, a conclu Zilamba. ACP/Kayu/Nig