Plaidoyer pour l’application de l’édit portant protection des personnes du 3 eme  âge

0
243

Bukavu, 11 décembre 2020 (ACP).- La plateforme ’’Sauti ya Wazee’’ (la voix des vieillards) plaide pour l’application de l’édit portant protection des personnes de 3ème âge mis en place en 2016. Au cours de la cérémonie de clôture du mois des personnes de 3ème âge, jeudi à Bukavu, le président de la plateforme ‘’Sauti ya Wazee’’, Masumbuko Célestin, a expliqué que les personnes du 3ème âge sont négligées au Sud-Kivu et plus particulièrement dans la ville de Bukavu.

Il a déploré le fait que les droits de ces personnes ne soient pas respectés ni pris en compte par les autorités et dans la société. On peut voir les jours des vieillards sillonner les rues de Bukavu entrain de mendier afin de trouver de quoi survivre.

Masumbuko Célestin renseigne que ces personnes, après avoir travaillé durant toute leur vie, devraient se reposer  et bénéficier de leurs pensions chaque mois afin de leur permettre de répondre facilement à leurs besoins quotidiens.

En plus de voir la mise en application de cet édit de 2016, Masumbuko Célestin plaide aussi pour la prise en charge de leur doyen qui a aujourd’hui 135 ans d’âges et ses  colistiers de 100 ans.

«Sauti ya Wazee» a pour mission de mener des lobbyings en faveur des personnes du 3ème  âge auprès des décideurs politiques et dans la communauté entière afin que la dignité de ces personnes soit rétablie, a-t-on appris. ACP/Kayu/Nig