Plaidoyer pour une loi spéciale d’encadrement et de protection des enfants vivant avec handicap

0
283

Kinshasa, 11 déc.2020 (ACP).- Le magistrat au Tribunal d’enfants de la commune de la Gombe, Nyamabo Kabukala a plaidé vendredi, pour l’élaboration d’une loi spéciale destinée à éclaircir et à mettre en œuvre les mesures spécifiques d’encadrement et de protection en concordance avec les besoins physiques, intellectuels et sociaux des personnes handicapées.

Le magistrat Nyamabo a fait cette plaidoirie au cours d’une conférence organisée à l’Espace ‘’le Siège’’ dans la commune de Kasa-Vubu, sous le thème « Incomplétude de la loi sur la protection de l’enfant vis-à-vis des jeunes ou des mineurs vivant avec le poids du Handicap ».

Il a constaté, après analyse de l’article 49 de la Constitution ayant trait à la protection de la personne handicapée, l’absence d’un tel texte, avant de déplorer le manque d’intérêt du pouvoir public vis-à-vis de l’enfant vivant avec handicap.

Selon lui, il faut mettre en place des techniques et des mesures aptes à faciliter le quotidien de ces personnes invalides à travers  d’une loi spéciale.

Le magistrat Nyamabo a, par ailleurs, manifesté ses inquiétudes quant au volet social de la communauté congolaise auprès de qui persiste encore une forme de mépris, de manque de considération,  du dédain, de l’accusation de malfaisance et de l’inutilité des PVH.

Il a suggéré enfin, une reconversion des mentalités dans le but de voir les PVH bénéficiées de l’assistance sociale et que la justice soit de leur côté. ACP/Kayu/Nig/May