Signature des PV de négociations pour 4 projets avec les firmes égyptiennes

0
390

Kinshasa, 11 décembre 2020 (ACP).- Le directeur général du Fonds de promotion de l’industrie (FPI), Patrice Kitebi vient de signer les procès-verbaux de négociations de financement de quatre projets sur les sept que son entreprise devra piloter avec les firmes égyptiennes, dans le cadre du programme présidentiel, a appris vendredi l’ACP du ministère de l’Industrie.

Les procès-verbaux de négociations, selon la source, ont été signés aux termes de la mission que le directeur général Kitebi a effectué  dernièrement au Caire, en Égypte, avec une forte délégation mixte composée des experts de la Présidence de la RDC, du ministère de l’Industrie ainsi que d’autres structures  techniques de l’Etat.

Cette signature marque l’aboutissement d’un long processus des négociations menées entre les deux parties pour l’exécution des travaux d’ingénierie dans l’espace Grand-Kasaï, note la source, précisant que les discussions ont duré trois semaines entre le FPI et les entreprises égyptiennes présentées pour réaliser les travaux d’infrastructures dans le Grand Kasaï, notamment SAMCRETE et Hassan.

Elles ont abouti donc à la signature des procès-verbaux de négociations de financement du projet de construction d’une centrale photovoltaïque de 10Mw à Tshikapa, du projet de construction d’un port sur la rivière Lubi à Ndomba, du projet de construction du tronçon de route Mbuji-Mayi et celui de construction du tronçon de route Ndomba-RN1.

La procédure de négociations a aussi connu la participation du consortium égyptien, africain et Arabe (EGAAD) et du bureau d’étude Kosovar de grand  international groupe. Par ailleurs,  des discussions entamées sur le projet de construction d’une usine d’eau potable à Mbuji-Mayi n’ont pas encore abouti, comme pour les autres projets inscrits dans le programme présidentiel.

Dans le cadre de l’identification d’opportunités d’investissement, la mission a rencontré, en outre,  quelques entreprises égyptiennes, notamment Wedi group et Taqa Arabica. L’étape finale attendue est la conformité avec les procédures de passation des marchés en respect des lois de la RDC.

Le FPI attend l’obtention de la non-objection des projets négociés au Caire, en Egypte, en vue de procéder à la signature des contrats liés aux aspects de contrôle et de la surveillance des travaux, afin de permettre les transactions financières avec les firmes Égyptiens pour l’exécution des travaux.

Le séjour au Caire du directeur général de FPI a été très fructueux, dans la mesure où il a permis à la délégation congolaise de finaliser quelques contrats-projets destinés à l’espace Grand Kasaï, dans le cadre du programme présidentiel et d’accélérer la lutte contre la pauvreté et les inégalités. ACP/Kayu/Nig