Un mécanisme à revaloriser pour développer le secteur de tourisme évoqué entre la RDC et la Corée du Sud

0
341

Kinshasa, 12 décembre 2020(ACP). -Le ministre du Tourisme, Yves Bunkulu Zola a échangé de vues vendredi avec Kim Kiejoo, ambassadeur de la Corée du Sud à Kinshasa,  sur  le mécanisme à revaloriser pour booster et développer le secteur du tourisme en République démocratique du Congo (RDC), a appris l’ACP  samedi  dudit ministère.

La source indique que le ministre du Tourisme a expliqué à son hôte un des volets du Plan directeur de développement du tourisme dans la région Sud de la RDC qui va de la province du Katanga jusque dans la province du Kongo-central.

Celui-ci vise  à atteindre deux millions des touristes à l’horizon 2023 en passant par des projets à court, moyen et long termes déjà initiés.

Le gouvernement, a dit M. Bunkulu, entend investir plus de 10 milliards de dollars d’ici 2030 dans le secteur de tourisme, soulignant que la firme coréenne SOLAR CITY  attend concrétiser le partenariat dans ce secteur l’année prochaine.

Le ministre Bunkulu a fait part à son hôte qu’il existe déjà un partenariat signé entre ces deux pays  pour faire  bénéficier le pays de l’expérience de la Corée du Sud, l’un  des pays qui  possède plusieurs atouts dans le domaine touristique, notamment les infrastructures et les nouvelles technologies.

« J’ai séjourné dernièrement en Corée du Sud et pris des contacts avec la firme SOLAR CITY pour renforcer les liens de coopération entre les chambres de commerce de deux pays, ce qui permettra d’avoir de bons résultats dans le secteur du tourisme congolais », a dit le ministre.

L’ambassadeur de la Corée du Sud en RDC, Kim Kiejoo, a fait savoir que les échanges avec le ministre du Tourisme   consistaient  à raffermir les liens et à évaluer également des projets initiés en partenariats avec la RDC.

Le diplomate Sud-coréen, souligne la source, a voulu en savoir plus sur le plan Directeur national du tourisme développé par la RDC. Ce plan, a-t-il dit, exige beaucoup des moyens pour faire avancer le secteur du tourisme congolais, ajoutant que c’est l’une des raisons de la recherche des partenaires. ACP/CL/MPK