20 combattants de Boko Haram abattus par l’armée nigériane

0
271

Kinshasa, 14 décembre 2020 (ACP).-  20 combattants de Boko Haram ont été abattus par l’armée nigériane, a annoncé dimanche la hiérarchie de l’armée régulière qui a ajouté avoir repoussé une attaque lancée par ce groupe terroriste dans le nord du pays, a-t-on appris le même jour des agences de presse internationale.

Selon ces sources, l’attaque a eu lieu samedi dans la région administrative d’Askira-Uba, dans le nord de l’Etat de Borno. Les combattants de Boko Haram avaient  pris  pour cible la population civile, mais ont été repoussés par les forces armées nigérianes, a déclaré Ado Isa, porte-parole de la 7e Division de l’armée nigériane à Maiduguri, la capitale de l’Etat.

Un soldat a été tué et deux autres blessés lors de la fusillade, a précisé cet officier nigérian de rang. Ces sources rappellent que les combattants de Boko Haram, que l’on soupçonne d’être venus de la forêt de Sambisa, où se trouve leur principal camp d’entraînement au Nigeria, sont arrivés à bord d’une quinzaine de camions, et ont convergé sur la zone d’Askira-Uba depuis différentes directions dans le but de faire le plus de ravages possible, a indiqué le porte-parole.

Quatre camions équipés de mitrailleuses ont été capturés par l’armée, tandis que d’autres ont été détruits par des frappes aériennes en soutien des troupes terrestres, a-t-il ajouté. On signale que le groupe Boko Haram tente de créer un Etat islamiste dans le nord-est du Nigeria depuis 2009. Cette dangereuse organisation étend également ses attaques aux autres pays qui entourent le lac Tchad. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI