Ituri : Jean Bamanisa Saïdi salue le progrès significatif sur la situation sécuritaire

0
494

Bunia, 14 décembre 2020 (ACP).- Le gouverneur de la province de l’Ituri Jean Bamanisa Saïdi a salué lundi le progrès significatif sur la situation sécuritaire enregistré dans son entité après de périodes difficiles de tueries et incendies de maisons notamment dans le territoire de Djugu et Mahagi.

Il a déclaré que cette évolution de la situation sécuritaire est une conjugaison d’efforts entre les émissaires du chef de l’État et son gouvernement pour que six(6) factions de la milice CODECO s’engagent à travers la signature des actes unilatéraux pour la cessation des hostilités. Jean Bamanisa Saïdi a déclaré que l’heure est actuellement au processus de cantonnement de ces éléments qui ont opté pour la voie de la paix avant de passer à l’étape suivante celle de Désarmement, Démobilisation, réinsertion communautaire (DDR-C).

L’occasion pour le chef de l’exécutif provincial de rappeler à la prise de responsabilités de communautés pour prévenir de guerres qui ont des effets néfastes sur le développement parce qu’a-t-il fait savoir toutes les zones en guerre sont détruites.

S’agissant du groupe armé FRPI qui a signé l’accord de paix avec le gouvernement de la République depuis le 28 Février 2020 il a déploré le retard pris par ce processus du fait  des aléas organisationnels du commandement de ce groupe armé actif dans la collectivité des Walendu-Bindi depuis plus de vingt(20) ans. Par ailleurs l’autorité provinciale a annoncé que la demande de son gouvernement de voir certaines unités de la Monusco soient remplacées par celles de génie militaire pour les travaux de routes et de ponts sera bientôt formalisée.

Il a estimé que l’objectif à travers les travaux des infrastructures est de mettre en place le tissu susceptible de d’établir les contacts avec les différentes communautés pour une cohabitation pacifique gage d’une paix durable. Enfin Jean Bamanisa Saïdi a invité ses administrés à l’unité pour se lancer dans le travail de la reconstruction comme l’a dit le chef de l’État dans son récent discours « Kazi ina Anja » parce que a-t-il relevé les ennemis de la paix profitent de la division pour mettre l’Ituri à genoux en dépit de ses potentialités inouïes capables de favoriser son développement. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI