Le président Sassou-Nguesso désigné candidat

0
278

Kinshasa, 14 décembre 2020 (ACP).- Le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, 77 ans dont 36 au pouvoir, a été désigné sans surprise jeudi candidat à l’élection présidentielle prévue en mars 2021 par les 17 partis qui composent sa majorité présidentielle dans ce pays pétrolier d’Afrique centrale. «Chaque parti de la majorité présidentielle a opté (ou va le faire incessamment) pour la candidature du président Sassou Nguesso.

La majorité présidentielle pense que de tous ses chefs, c’est le président Sassou Nguesso qui réunit tous les atouts», a déclaré Pierre Moussa, président par intérim de la majorité présidentielle au cours d’une conférence de presse. «Nous nous battrons vaillamment avec courage pour convaincre le président de la majorité pour qu’il accepte les implorations et les exhortations de sa base politique», a insisté M. Moussa, également secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT).

Principal parti de la majorité présidentielle, le PCT avait investi M. Sassou Nguesso dès son congrès de décembre 2019 à Brazzaville.

L’intéressé ne s’est pas encore prononcé. La date du scrutin prévu en mars 2021 par la Constitution reste à fixer. Le président pourrait annoncer la date du scrutin et officialiser sa propre candidature lors d’un discours à la Nation le 19 décembre. Pour baliser le chemin d’un « scrutin apaisé », les acteurs politiques congolais se sont réunis du 25 au 27 novembre à Madingou (sud).

L’opposition affirme que cette concertation a été un échec, tandis que le pouvoir soutient qu’il s’est dégagé un consensus autour d’une révision des listes électorales puis de l’utilisation du bulletin unique. Au Congo, le scrutin référendaire de 2015 et la présidentielle de 2016 ont été marqués par une vive contestation et des violences.

Le pays vit à l’heure d’une crise des prix du pétrole, aggravée par les mesures prises pour lutter contre le coronavirus (dettes, récession). ACP/Kayu/Nig /NKV/MNI