Le prix d’un carton de viande de bœuf en hausse sur le marché de Kinshasa

0
635

Kinshasa, 14 déc. 2020 (ACP).- Un carton de viande de bœuf de 20kg a connu une hausse de prix sur le marché de Kinshasa. Il se négocie  à  270.000FC au cours de la période allant du 18 novembre au 11 décembre 2020 contre 240.000 FC, soit une augmentation de 30.000FC pour la période de 18 octobre au 10 novembre de la même année, relève une enquête minute effectuée par un journaliste, à travers les différents marchés de négoce disséminés dans la capitale.

Selon l’enquête, les autres produits comme un carton de poissons salés de 9 kilos, un carton de poissons chinchard de 30kg de 20+, le carton de poulet de poids 13 de 10  pièces en provenance de Turquie et  un carton de cuisse des poulets de marque Ab 10kg, ont également connu une hausse des prix en se négociant respectivement à  110.000 contre 104.000FC, 165.000FC contre 156.000FC, 87.000FC contre 79.000FC, 45.000FC contre 40.000 FC.

L’enquête révèle encore que d’autres produits de grande consommation ont observé aussi une hausse de prix pour la période sous-examen. Un sac d’haricot de 100kg en provenance de la ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu, un sac de cossettes de manioc en provenances des provinces du Kwilu et du Kongo Central, un sac de braise, un sac de  sucre de 50kg, le sac du riz de 50kg de marque lion en provenance de la Chine, connaissent une hausse des  prix sur le marché.

 Ces produits se négocient respectivement à 210  contre 200 USD, 110.000 contre 90.000 FC, 30.000  contre 28.000 FC, 92.500 FC contre 90.500FC, 83.500 FC contre 82.500 FC.

Cependant, les produits tels qu’un sac de maïs  graine, un sac de farine de froment de 25kg, observent une baisse de prix sur le marché. Ces produits se négocient respectivement à 90.000 contre 110.000 FC, 14.500 contre 15.000 FC.

Par ailleurs, certains produits comme un carton de sardine  de marque Anny de 125 grammes contenant 50 pièces, un carton de tomate lion de 70 grammes   contenant 100 pièces, le bidon d’huile végétale  de 5 litres de marque Oki,  un carton de savons le coq de 36 pièces ainsi qu’un sac de sel iode, sont restés stables sur les marchés  de Kinshasa. Ces produits se vendent respectivement à 60.300 FC, 30.500 FC, 16.000 FC, 13.000 FC.

Les commerçants interrogés sur ces lieux de négoce indiquent que cette hausse des prix est due principalement à la rareté  de ces produits sur le marché, causée par des pluies diluviennes qui s’abattent ces derniers temps  sur la capitale d’une part, et d’autre part, cette baisse est aussi due à  l’abondance de ces produits sur les différents marchés de Kinshasa. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI