Les députés provinciaux du Kwilu fixes sur les conflits  de pouvoir coutumier dans le territoire de Bagata

0
372

Bandundu, 14 décembre 2020 (ACP).- Le ministre provincial du Kwilu en charge de l’Intérieur, Sécurité, Affaires coutumières, Droits humains, Justice et Garde des sceaux, Coopération décentralisée et Administration de territoire, Joachim Kumarer Nyet, a fixé les députés provinciaux de cette province samedi dernier sur les irrégularités entachant les dossiers de pouvoir coutumier dans le secteur Kidzweme, territoire de Bagata, lors de la question orale avec débat lui adressée par le député provincial Justin Mangay  Bulab. Selon l’auteur de cette question orale, le conflit de pouvoir coutumier du groupement Kinsomo est parmi ceux persistants et brulants dans le secteur Kidzweme, soulignant que l’autorité territoriale maintient mordicus à la tête de ce groupement, le chef usurpateur pour des raisons inconnues.


Il a abordé également la situation sécuritaire et l’ordre public dans ladite province ainsi que des tracasseries continuelles des militaires et policiers en  provenance du village Semondani au Maï-Ndombe, dans les villages  de la province du Kwilu situés le long de la rivière Kasaï. «La vie humaine est sacrée, l’Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger », a-t-il dit, relevant que toute personne a droit à la vie et à l’intégrité physique.

Après débat et vu la pertinence des interventions des élus qui exigent la clarté, ministre Kumarer a sollicité un sursis de 48 heures pour répondre valablement à leurs préoccupations. Un jour avant cette plénière, son collègue des Affaires foncières, urbanisme et Habitat, Joseph Ayikonzeme, a éclairé  les élus du Kwilu sur la spoliation du domaine foncier de l’Etat. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI