Un architecte recommande le respect d’au moins un mètre de rive le long de la rivière Kalamu

0
421

Kinshasa, 16 décembre 2020 (ACP).-   L’architecte en bâtiments et travaux publics, l’Ir Espoir Mushagalusa, a recommandé, mercredi, le respect d’au moins un mètre de rive le long de la rivière Kalamu pour une bonne urbanisation de la ville de Kinshasa, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Il a fait ce constat après que certaines maisons de l’avenue Potopoto, dans la commune de Limete, logeant la rivière Kalamu, aient connu des inondations suite au débordement souterrain des eaux de pluies qui se sont abattues récemment sur la capitale.

Pour cet architecte, il est important d’évacuer régulièrement les déchets,  de canaliser, de redimensionner ainsi que de filtrer les rivières sources qui se joignent à Kalamu, afin de faciliter le passage des eaux.

« Il faut à tout prix éviter de jeter des immondices dans les rivières surtout les déchets plastiques, car ils sont non biodégradables et contribuent à la dégradation de rivière », a-t-il dit.

Il a, par ailleurs, souligné que pour arriver au respect des normes d’un mètre de rive, il faudra que l’Etat renforce plus de peine contre toute personne qui violerait cette règle, indiquant que lors de la période de pluie, plusieurs parcelles de la commune de Kalamu en particulier sont inondées suite au débordement de la rivière portant le même nom.

Pour rappel, la rivière « Kalamu » ou encore « Mayi ya Kalamu » conflue avec la rivière Yolo avant de se jeter dans le fleuve Congo.  ACP/Kayu/KJI