Deux Léopards U-20 testés positifs au Covid-19 mis en quarantaine à Malabo

0
106

Malabo, 17 décembre 2020 (ACP).- Deux Léopards des moins de vingt ans de la RDC, Cédric Bukasa du FC Renaissance du Congo et Job Mayikongo Sanduku de la Jeunesse Sportive de Kinshasa (JSK), ont été testés positifs, jeudi à Malabo, en Guinée Equatoriale, et sont mis en quarantaine, rapporte  la direction de communication de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

La délégation congolaise, forte de 37 personnes, séjourne depuis lundi 14 décembre à Malabo où elle prend part au tournoi zonal de l’Union des fédérations de football de l’Afrique centrale (UNIFFAC), qualificatif à la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN), prévue en 2021 en Mauritanie.

Alors que le test passé à l’INRB à Kinshasa avant le départ était négatif, celui de Malabo sous l’œil vigilent des médecins de la Confédération africaine de football (CAF) a révélé que ces deux joueurs sont atteints du coronavirus. Ils ont été vite mis en quarantaine et vont passer un deuxième test de confirmation ou contradictoire après.

Cette information n’a pas entamé le moral du reste de l’équipe, qui jouera son deuxième et dernier match du groupe B samedi 19 décembre prochain contre le Congo Brazzaville. Cette rencontre très décisive pourrait déterminer l’équipe qui se qualifiera pour la phase finale.

La RDC arrache un nul (1-1) face au Cameroun

 L’équipe nationale congolaise des moins de 20 ans a arraché un nul (1-1) face à son homologue du Cameroun, les Lionceaux Indomptables, mardi 15 décembre au stade de Malabo, en match d’ouverture du tournoi de l’UNIFFAC.

Les Lionceaux ont eu leur temps fort en première période en ouvrant le score par l’avant centre Kevin Prince Milla (18ème) sur une perte de balle dans l’axe. A la reprise, les protégés de Jean-Claude Mukanya ont repris du poil de la bête après les trois changements opérés par ce dernier, dans la mesure où la CAF (Confédération africaine de football) n’a autorisé que trois changements pour ce tournoi.

Sur une belle combinaison, les fauves congolais ont égalisé sur une frappe croisée à raz de sol de Linda Mtanga (73ème), sa balle ayant percuté le poteau droit du portier camerounais Junior Hécube Ntone Wislow, ensuite le poteau gauche, avant d’aller mourir dans le petit filet gauche.

A l’issue de la rencontre, le sélectionneur Jean-Claude Mukanya a déclaré ce qui suit : « Nous avons eu beaucoup de déchets en première période, c’est pourquoi j’ai recadré les enfants, le ballon devrait passer par le milieu par l’entremise du dossard 6, notre meneur de jeu.

Ce sont les phases de jeu que nous avons répétées pendant toute la semaine dernière, mais, si on ne le réussissait pas pendant le match on était entrain de le rater complètement. En deuxième mi-temps, nous avons essayé de faire et ça a payé. On a marqué, tant mieux ! Nous allons nous  concentrer pour le deuxième match pour chercher la qualification. »

Quant au coach Ousmane Christophe du Cameroun, il a confié : « Nous avons voulu gagner ce match mais c’est aussi ça le football, nous repartons plutôt avec un point. Déçus, oui, mais je pense que tout n’est pas perdu, nous avons encore un match à négocier, il faut récupérer, remobiliser les enfants pour que le match se passe dans les bonnes conditions. »

Le président de l’UNIFFAC, Gustavo Ndong Edu, s’est exprimé après le match à ces termes : « Nous avons contacté le gouvernement de la Guinée Équatoriale pour nous autoriser à organiser ce tournoi, nous sommes très sereins et contents de voir toutes les sélections comme la RDC, contents de démarrer le tournoi aujourd’hui.

Nous sommes tous très contents, en tant que président de l’UNIFFAC très serein déjà avec le match d’ouverture qui s’est bien passé. Je pense que tout va bien finir pour qu’on est deux champions qui vont représenter l’UNIFFAC en Coupe d’Afrique des moins des 20 ans en Mauritanie en mars prochain. ACP/ZNG/Awa