La CASOPEC permet aux femmes micro-entrepreneures de l’informel à accroitre leurs bénéfices

0
133

Kinshasa, 17 décembre 2020 (ACP).- Mme Godet Kabaya, l’une des femmes micro-entrepreneures membre de l’ONG « Action pour le développement et l’autonomisation des communautés africaines »(ADEAC), œuvrant dans le secteur informel, a témoigné, lors du lancement de la 8ème édition tenue mercredi à Sultani Hôtel, dans la commune de Gombe, que leurs organisations accroissent des bénéfices grâce à la « Caisse de solidarité populaire d’épargne et de crédit (CASOPEC) », indique un document de cette ONG, parvenu jeudi à ACP.

La  CASOPEC,  qui est une initiative de cette ONG, vise, à travers les cotisations de ses membres, à octroyer des crédits rotatifs remboursables sans intérêts aux personnes ayant des activités commerciales en vue de booster leurs activités.

Elle permet de travailler en réseau pour un développement collectif à travers de différentes filières d’activités commerciales en initiant les membres  du groupe au partage d’expériences en la matière et à l’esprit d’entraide. Les témoignages notés indiquent  aussi que plusieurs femmes commerçantes ont affirmé être indépendantes à travers la CASOPEC, passant d’un bassin d’haricot en un sac dans un mois, et d’autres encore d’un sac de manioc à une boutique après une année.

Cette CASOPEC initie également les femmes micro-entrepreneures de l’informel à l’esprit d’entreprise et à la notion d’épargne, afin de pouvoir répondre à la charge familiale sans pour autant bouger le fonds  de commerce.

Selon leurs propositions reprises dans le document, l’ONG/ADEAC recommande à d’autres structures communautaires à adopter cette initiative pour le bien-être économique et social de leurs membres. La 7ème édition s’était déroulée au mois de janvier à Kinshasa, rappelle-t-on ACP/ZNG/Awa