La violence à l’encontre des enfants concerne les personnes âgées d’au moins 18 ans

0
432

Kinshasa, 17 décembre 2020 (ACP).- La violence à l’encontre des enfants couvre toutes les formes de violences subies par les personnes jusqu’à l’âge de 18 ans, bien que celles-ci soient commises par des parents qui ont la charge de leurs progénitures, a affirmé jeudi la coordonnatrice de l’ONG «Femme forte» basée dans la commune de Mont-Ngafula, Mme Ginette Kongolo, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Mme Kongolo se référant à des statistiques des agences onusiennes, a rappelé qu’environ 1 milliard d’enfants de 2 à 17 ans dans le monde, ont subi des violences physiques, sexuelles et émotionnelles ou des négligences de tout genre au cours de l’année écoulée.

Elle a souligné que l’expérience de la violence dans l’enfance à un impact sur la santé et le bien-être de la personne concernée pendant toute la durée de sa vie, avant d’ajouter que le développement durable à l’horizon 2030 aura pour objectif principal de «mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation, à la traite ainsi qu’à toutes les formes de violences et tortures dont sont victimes les enfants».

Des faits et études menées dans beaucoup des pays, montrent qu’il est possible de prévenir la violence à l’encontre des enfants, a-t-elle conclu. ACP/ZNG/Awa