Lancement d’un atelier de formation sur les  techniques et stratégies de contrôle citoyen

0
322

Kinshasa, 17 décembre 2020 (ACP).- La ligue des jeunes pour la Renaissance du Congo (LYREC), plateforme des associations et organisations des jeunes œuvrant pour la gouvernance démocratique, a lancé mercredi un atelier de formation sur les techniques et stratégies de contrôle citoyen dans le contexte d’un état de droit.

Les leaders des organisations et mouvements des jeunes de la société civile et les présidents des conseils communaux des jeunes ainsi que les représentants des ligues des jeunes des partis politiques ,toutes tendances confondues qui y étaient conviés ont répondu présents à cet atelier.

Pour Jutus Tshikona, coordonnateur pays de la LYREC, cette session de formation vise à doter les jeunes des connaissances et outils nécessaires afin qu’ils s’impliquent dans le contrôle citoyen dans le respect de la constitution, afin que le changement tant attendu dans la marche des affaires publiques prenne corps.

«L’objectif est de donner à ces jeunes qui s’identifient tant dans le monde politique que dans le monde de la société civile, non seulement  les techniques et les stratégies mais aussi les réflexes de pouvoir s’appliquer dans le contexte tout aussi particulier de la consolidation de l’Etat de droit. En effet, la participation citoyenne et le contrôle ne devraient plus sortir du cadre du respect des textes  juridiques  pour que ça ne soit pas un frein à la consolidation de l’Etat de droit ‘’, a-t-il fait savoir.

Dans ce contexte où la situation politique est marquée par la création de l’Union sacrée, le coordonnateur pays de LYREC a émis des craintes qui remontent à la surface sur l’idéal exact de cette dynamique prônée par le chef de l’Etat.

Appel à la mobilisation des jeunes

M. Justus Tshikona a saisi l’occasion pour exhorter les jeunes à demeurer mobilisés pour que l’Union sacrée voulue par le Chef de l’Etat apporte une ‘’transfiguration politique’’ dans la perspective d’amener des changements positifs sur le vécu des Congolais, et cela, dans tous les domaines.

Pour y parvenir, il a appelé les élus nationaux et provinciaux ainsi que les différents acteurs de la scène politique à s’impliquer sur cette vision du Président de la République, du reste saluée par l’ensemble de la population.

Rappelons que ces assisses vont s’étendre sur 3 jours. Elles s’inscrivent dans le cadre d’un programme «  jeune, démocratie, recevabilité (JDR) mis en œuvre par LYREC depuis 2018 et appuyé notamment par l’ambassade de Suède en RDC. ACP/ZNG/Awa