Deux bandes des criminels et six fusils présentés au gouverneur Jean Maweja

0
377

Mbuji-Mayi, 18 décembre 2020 (ACP).- Deux bandes de criminels composées l’une des bandits communément appelés « suicidaires » et l’autre des auteurs de l’assassinat enregistré dans le groupement de Bena Tshiloba, secteur de Tshijiba en territoire de Miabi, et sept fusils ont été présentés au gouverneur de la province du Kasaï Oriental, Jean Maweja Muteba par le commissaire supérieur de la Police nationale congolaise (PNC) Paul Lukandula. A cette occasion, les deux Officiers de police judiciaire (OPJ) ayant instruit les dossiers, ont présenté les faits matériels ayant conduit à l’arrestation de ces hors la loi, poursuivis de meurtre, incendie volontaire, coups et blessures, faits punis par la loi.

Concernant le dossier relatif à l’assassinat de Bena Tshiloba, l’OPJ instructeur a fait voir que suite à un conflit des termitières, les 10 personnes arrêtées conduites par leur chef, munies des armes de fabrication locale calibre 12, ont attaqué le groupement de Bena Kabombo où ils ont tué une personne, blessé grièvement 5 autres avec les manchettes avant de mettre le feu à plus de 65 maisons et à une école primaire.

Pour ce qui est du groupe des bandits dits « suicidaires » parmi lesquels un repris de justice libéré à la suite de la grâce présidentielle, alors qu’il était condamné à perpétuité, l’OPJ soutient que cette arrestation a permis à la police, de découvrir les caches d’armes au polygone de la MIBA et l’autre dans le ravin Mulamba wa Mpoyi. Il a été ainsi déploré des irrégularités dans l’administration de la justice qui a pu libéré de la prison même des criminels condamnés.

L’OPJ fustige le fait que ce tueur condamné à la peine capitale a été libéré avec la faveur de cette grâce par la volonté des autorités carcérales qui lui ont donné un faux nom, c’est-à-dire avec le nom de quelqu’un d’autre, trompant ainsi la vigilance des agents de la justice. Le gouverneur de province Jean Maweja a félicité la police pour le travail qu’elle est entrain d’abattre en vue de la sécurisation de la population avant d’inviter les autorités judiciaires à plus de professionnalisme dans l’administration de la justice. ACP/Kayu/Nig