L’accès à l’information permet l’instauration d’une culture de transparence, selon le Pr Mulumba

0
246

Kinshasa, 18 décembre 2020 (ACP).- Le Pr Jean-Pierre Mulumba a indiqué que l’accès à l’information est utile non seulement pour les institutions publiques mais aussi dans l’instauration d’une culture de transparence et d’un contrôle de l’action publique.

Il l’a fait savoir vendredi, au cours d’une conférence en ligne organisée par l’ONG internationale Internews réunissant les étudiants de différentes Universités de la RDC sous le thème : « Droits humains, genre, liberté d’expression et outils de diffusion de l’information en ligne » avec comme sous thème, « Le cadre légal de l’exercice de la liberté d’expression et du droit du public à l’information ».

L’experte en ce domaine et une des panelistes, Mme Gloria Kusimana, a, dans son intervention sur la liberté de la presse, fait remarquer que la RDC n’a pas une loi propre sur la liberté de presse pendant que le journaliste est un éducateur et un constructeur d’une culture commune à travers la diffusion de ses informations. Selon elle, la société doit avoir la volonté de plaider auprès des législateurs en vue de la création d’une loi propre à la liberté de presse pour permettre aux journalistes de mieux exercer leur travail.

Mme Kusimana a parlé également de la typologie des atteintes à la liberté de la presse, notamment, l’assassinat, la disparition, l’emprisonnement, l’interpellation, l’incarcération, les agressions ou tortures, les menaces et harcèlements, les entraves à la libre circulation de l’information, ainsi que les pressions administratives économiques et judiciaires.

Elle a aussi expliqué les infractions commises par les journalistes, à savoir, la diffamation, les injures, les offenses au Chef de l’Etat, les outrages, les fausses nouvelles et l’incitation à la haine raciale. Cette conférence a débuté le lundi 14 décembre et se clôture le samedi 19 décembre 2020. ACP/Akakashi (stagiaire professionnelle)