Lutte contre la COVID-19 : le comité multisectoriel arrête des mesures supplémentaires face à la seconde vague

0
417

Kinshasa, 18 déc.2020(ACP).-La réunion du Comité multisectoriel de lutte contre la COVID-19 qui s’est tenue le  15 décembre 2020, au palais de la Nation, sous la présidence de son excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’Etat, a arrêté une série de mesures supplémentaires pour faire face à la deuxième vague de cette pandémie.

Ci-dessus l’intégralité du compte rendu de cette réunion rédigée et remis en personne jeudi à l’ACP par le Ministre d’Etat, ministre de la communication, David Jolino Diwampovesa-Makelele, porte –parole du gouvernement :

Il s’est tenu le 15 décembre 2020, au Palais de la Nation, la réunion du COMITE MULTISECTORIEL de lutte contre la COVID, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’Etat.

 La Réunion a connu la participation du Vice-Premier Ministre du Budget, du Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et Médias ; du Ministre de la Santé ; du Directeur de Cabinet a.i du cabinet du Président de la République, du Coordonnateur du SECRETARIAT TECHNIQUE de la Riposte à la COVID-19 et de son adjoint, des membres de la TASK-FORCE de la Présidence de la République. Un seul point figurait à l’ordre  du jour, à savoir : « Les mesures supplémentaires à prendre pour faire face à la deuxième vague de la pandémie de la COVID-19 »

Après débats et délibération, les mesures suivantes ont été arrêtées à ce sujet :

  1. L’Instauration du couvre-feu de 21 heures à 5 heures  du matin, sur toute l’étendue du territoire national

             à partir du vendredi 18 décembre 2020.

  • L’application stricte des gestes-barrières notamment ; le port obligatoire des masques ; la distanciation   

            physique ; le lavage des mains et la prise de température.

  • L’interdiction des manifestations, marches, rassemblements, productions artistiques publiques et des

            kermesses.

  • L’interdiction des cérémonies festives, deuils, recueillements et réunions de plus de vingt(20)

           personnes ;

  • La poursuite des compétitions  sportives à huis clos ;
  • Le transport des dépouilles mortelles directement de la morgue au lieu d’inhumation ;
  • Le fonctionnement des églises, débits de boissons, bars, discothèques uniquement avant le couvre-feu

            en respectant les gestes-barrières, sous peine de fermeture ;

  • Le respect strict des gestes-barrières notamment dans tous les lieux publics et privés, les véhicules, les

             trains, les avions, les motos et les lieux de travail ;

  •  Le report à une date ultérieure de la reprise des cours au niveau de l’enseignement Supérieur et

              Universitaire ;

  1. Le début des vacances scolaires à partir de ce vendredi 18 décembre 2020 ;
  2. La poursuite des tests obligatoires pour les voyageurs internes (entre provinces), ceux en provenance   de l’étranger ainsi que ceux en partance pour l’étranger
  3. La circulation, pendant le couvre-feu des personnes munies de l’autorisation spéciale de l’autorité administrative concernée, à l’exception des personnes se trouvant dans une situation d’urgence sanitaire du personnel soignant, les officiels, des membres des Institutions publiques qui en raison de leurs fonctions sont tenus à la protection et au maintien de l’ordre public, des diplomates, des passagers empruntant ou ayant emprunté les vols de nuit et leurs accompagnateurs dont le nombre est fixé à trois(3), des travailleurs de nuit munis d’une attestation de travail signée par leurs employeurs ;

Des véhicules de catégorie poids lourds comprenant conducteurs et convoyeurs, de toute autre personne munie d’une autorisation spéciale délivrée par l’autorité de l’entité concernée.

Les différentes autorités concernées par les présentes mesures sont invitées, chacune en ce qui la concerne, à en assurer la formalisation. La Police Nationale Congolaise est chargée de la bonne application des mesures susdites.

Commencée à 18 h00, la réunion s’est terminée à 21 h00.

Fait à Kinshasa, le 15 décembre 2020.

David-Jolino DIWAMPOVESA-MAKELELE

Ministre d’Etat ; Ministre de la Communication et Medias, Porte-parole du Gouvernement.

Rapporteur

ACP/Kayu