L’Union Africaine inaugure son Observatoire des Migrations

0
395

Kinshasa, 19 décembre 2020(ACP).- L’Union africaine a inauguré, vendredi 18 décembre à Rabat au Maroc, son l’Observatoire des Migrations (OAM), ont rapporté samedi les médias locaux, précisant que cette plateforme d’étude aura pour mission de collecter, d’analyser et d’échanger des données pour une meilleure gestion des migrations.

Le lancement de l’OAM avait été annoncé en décembre 2018 à Marrakech, en marge de l’adoption du Pacte mondial de l’ONU pour des migrations.

« Cette inauguration ne pouvait mieux tomber. Elle coïncide avec la Journée internationale des migrants, une coïncidence heureuse qui n’est que symbolique. Elle envoie un message fort à la communauté internationale sur la détermination du Maroc et de l’Afrique à asseoir une meilleure gouvernance migratoire à l’échelle du continent », a déclaré Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération africaine.

L’Union Africaine prévoit d’ouvrir deux autres instances dédiées aux migrations, un centre d’études et de recherches à Bamako et un centre opérationnel à Khartoum.

« Aujourd’hui est un événement historique et capital pour l’Afrique. Historique dans le sens que l’Observatoire des Migrations devient la première institution continentale de ce type en Afrique, et capital car il marque le début de nos efforts pour générer des données équilibrées et pertinentes sur les besoins de l’Afrique, dans le domaine de la migration », a fait ressortir Amira El Fadil, Commissaire de l’Union africaine aux affaires sociales.

La migration en Afrique est essentiellement intra-africaine : 80% des migrants restent sur le continent et seulement 12% parviennent en Europe, les autres partent ailleurs, selon des chiffres diffusés en 2018 à Rabat. L’Afrique du Sud serait la première destination des migrations intracontinentales, suivi de la Cote d’Ivoire et du Nigeria.

ACP/Zng/ MPK