Transfert progressif des  tâches de la MONUSCO au gouvernement de la RDC

0
407

Kinshasa, 19 décembre 2020(ACP).- Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) a décidé, vendredi 18 décembre, du transfert progressif  des  taches de la Mission de l’Organisation des Nations Unies  pour la stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO) en RDC au gouvernement de ce pays, indique un communiqué  de l’ONU parvenu samedi à l’ACP.

Le Conseil de sécurité de l’ONU qui  a approuvé la prorogation du  mandat de la MONUSCO  en RDC pour une année supplémentaire, a défini les  priorités stratégiques de la MONUSCO dans ce nouveau mandat. IL s’agit de la protection des  civils, l’appui à  la stabilisation et au renforcement des institutions étatiques en RDC ainsi que les principales réformes en matière de gouvernance et de sécurité.

Selon la source, la prorogation du mandat de l’opération de paix onusienne en RDC s’étend également à sa brigade d’intervention « à titre exceptionnel et sans créer de précédent ni aucun préjudice aux principes convenus du maintien de la paix ».

Le plafond des effectifs en uniforme de la MONUSCO, poursuit le communiqué, est de 14.000 membres du personnel militaire, 660 observateurs militaires et officiers d’état-major, 591 policiers, et 1.050 membres des unités de police constituées. Un déploiement temporaire d’un maximum de 360 membres d’unités de police constituées est également autorisé à condition qu’ils soient déployés en remplacement du personnel militaire, ajoute-t-on.

Les membres du Conseil de sécurité ont décidé de prolonger le mandat de la MONUSCO jusqu’au 20 décembre 2021, suivant ainsi la recommandation faite par le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans son dernier rapport sur la RDC, note la source. ACP/Zng/ MPK