Ilunga Makabu plaide pour la renaissance de la boxe en RDC après sa victoire face à Olanrewaju Durodola

0
368

Kinshasa, 21 décembre 2020 (ACP).- Le boxeur Junior Ilunga Makabu, champion du monde des lourds-légers de la World Boxing Council (WBC) Golden, a plaidé pour la renaissance de la boxe en RDC, samedi face à la presse après sa victoire par K.O. technique à la 7ème reprise devant le Nigérian Olanrewaju Durodola, pour un combat prévu en 12 rounds au studio Maman Angebi, à Kinshasa, dans La commune de Lingwala.

Le boxeur congolais, qui a conservé son titre, s’est dit content et satisfait de sa victoire, ajoutant qu’il a noué les deux bouts de l’année 2020 par deux succès dans ce circuit à domicile. «J’ai réalisé mon rêve et ma promesse de gagner par K.O. J’en suis très content du fait que j’avais ouvert l’année sur une victoire aux points contre le Polonais Michaël Cieslak le 31 janvier dernier. Et je la clôture sur une autre performance devant Olanrewaju Durodola.

C’est pour moi une façon de faire honneur à mon pays », a-t-il déclaré tout en plaidant pour la renaissance du noble art en RDC. « Même si j’ai enlevé cette ceinture dans les circonstances d’un huis clos pour raison de la pandémie du coronavirus, l’événement vaut son pesant d’or car, c’est le premier de haute importance depuis l’organisation en RDC du combat du siècle des poids lourds entre feu Mohamed Ali et George Foreman. Cela me pousse à plaider pour la renaissance de la boxe au pays afin que les pugilistes congolais des générations futures, à défaut de ceux du présent, puissent en tirer profit.

En effet, la montée au firmament de Junior Makabu exhume le passé glorieux de la boxe congolaise comme du temps antérieur au combat du siècle vécu à Kinshasa en 1974. Cette période florissante peut se résumer à travers certains noms célèbres comme notamment Jean Tshikuna, César Sinda Makela, François Mamba Shako, Jo Kimpwani, Kasongo Billy Suze, Clément Tshinza Mbayi, Youri Kayembe Kalengayi et Zack Mwekasa. En attendant, le noble art congolais rime actuellement avec les exploits de Junior Ilunga Makabu au pays et à l’extérieur, de son jeune frère Martin Bakole, qui a excellé en remportant un championnat du monde à Londres.

Si le nom de Junior Makabu est au bout des lèvres des sportifs congolais, il n’y a aucune trace de certains autres boxeurs comme Kibunde Jésus, un label qui avait pignon sur rue au pays mais dont on ne sait plus rien depuis qu’il était parti monnayer son talent en Indonésie. »

Les performances de Junior Ilunga Makabu est une nouvelle page de la renaissance de cette discipline de combat au pays de Félix Antoine Tshisekedi. ACP/Kayu/Nig/May