Le commandement de la PNC district de Mont Ngafula satisfait du respect du couvre-feu par la population

0
138

Kinshasa, 21 décembre 2020 (ACP).- Le commandement de la PNC, district de Mont Ngafula, a exprimé, samedi, sa satisfaction au vue du respect par la population de ce coin de la capitale, de l’instauration du couvre-feu, mesure prise par le Chef de l’État dans le cadre de la riposte contre la deuxième vague  de la COVID-19, a appris l’ACP, de cette source policière.

« La population a fait preuve d’un civisme exemplaire, malgré la forte pluie qui s’est abattue sur la capitale la soirée de vendredi. Les gens sont restés chez eux et nous n’avons comptabilisé qu’une poignée de véhicules au cours de nos patrouilles, dont des camions de livraison de pains, une ambulance ainsi que des camions de marchandises en provenance du Kongo Central ».

Pour faciliter le retour à domicile des citoyens en cette première nuit de couvre-feu, en raison d’une pluie diluvienne qui s’est abattue sur la ville de Kinshasa, l’autorité urbaine avait instruit les commandants de tous les districts de la PNC à procéder aux patrouilles nocturnes.

Couvre-feu respecté dans la commune de Bandalungwa

La population de la commune de Bandalungwa, par ailleurs, a respecté scrupuleusement la mesure relative à l’instauration du couvre-feu en vue de limiter la propagation du nouveau coronavirus dans le pays, a appris l’ACP, de la maison communale, indiquant que tout le monde s’est pressé de retourner chez lui avant à 21 heures.

« On n’a enregistré aucun cas d’arrestation dans les amigos de la PNC pour ce motif et les activités commerciales et autres se sont arrêtées d’elles-mêmes », a-t-elle ajouté.

Dans la commune de Lemba, les motocyclistes communément appelés « Wewa », se sont montrés solidaires à cette instauration du couvre-feu, en klaxonnant, samedi aux environs des 20 heures 30 minutes, pour signaler aux usagers de retourner chez eux.

Dans certains carrefours de la capitale, tels qu’à Yolo-Kapela, à Super Lemba au terminus, en passant par l’avenue By pass et Sous-région, les arrêts des bus ont été visiblement saturés de la population entrain d’attendre le transport.

Situation similaire dans le district du Tshangu, particulièrement dans la commune de Masina, où des milliers des habitants de ce coin ont éprouvé d’énormes difficultés de transport à cause du manque des véhicules dans les arrêts de bus. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI