Mise en garde du ministre provincial de Transports contre la pratique «demi terrain» à Kinshasa

0
358

Kinshasa, 21 décembre 2020 (ACP).- Le ministre provincial de Transports et voies de communications, Jean Mbokoso Amusu, a adressé  une mise en garde contre le sectionnement de course de transport par les chauffeurs de transport en commun communément appelé « demi terrain » dans une communication faite, lundi, à la presse à l’Hôtel de ville de Kinshasa dans la commune de Gombe.

Il a indiqué que son ministère mène depuis, samedi, la campagne de sensibilisation dans les 24 communes de la capitale, à l’application stricte des mesures de l’exécutif provincial portant fixation du tarif du transport dans la ville province de Kinshasa, en vertu de quoi tout contrevenant  subira la rigueur de la loi.

Il s’est également insurgé contre la spéculation des prix de transport dans la capitale, surtout en cette période des festivités de fin d’année, estimant que «tout le monde doit œuvrer pour l’épanouissement de tous et que l’accès aux services sociaux de base soit accordé à tous en toute facilité».

Le ministère provincial de Transports a mis en contribution la police de circulation routière dans cette campagne de sensibilisation et le contrôle technique sur les véhicules avec ou sans autocollants, a, par ailleurs, signalé le ministre Mbokoso, ajoutant que ce contrôle qui va prendre fin le 31 décembre prochain, sert également à l’identification  des véhicules  qui circulent dans la capitale, dans le domaine du transport. ACP/Kayu/Nig  /May