Ouverture des assisses des réseaux des femmes francophones pour l’atteinte des ODD

0
371

Kinshasa, 22 décembre 2020(ACP).- Les réseaux des femmes francophones pour l’atteinte des Objectifs du développement durable  (ODD) à l’horizon 2023 se sont réunis lundi par visioconférence autour de la ministre d’Etat, ministre en charge du genre, famille et enfant, Béatrice Lomeya Atilite et du ministre d’ Etat, ministre de la coopération internationale et intégration régionale et francophonie, Me Pépin Guillaume Mandjolo,  pour l’adoption et la validation des outils de travail pouvant atteindre les différents ODD, qu’ils se sont assignés.

Selon Mme Lomeya, ces assises, se tiennent dans  un  contexte particulier du Coronavirus qui  ralenti la réalisation des objectifs du programme de développement durable mais  cette pandémie  n’empêche pas du tout  aux  états membres d’atteindre les ODD à l’horizon 2030.

Mme Lomeya s’est montré optimiste face à cette situation : «  Avec la pandémie, la réalisation des ODD est désormais difficile, car elle ralentie notre élan. Mais rien ne peut freiner notre détermination collective à offrir les meilleures opportunités  à tous, à créer de l’espoir pour des millions des femmes, à mettre fin à l’extrême pauvreté, et à offrir à tous un avenir meilleur»,  a-t-elle indiqué.

Elle a, à cet effet félicité les organisateurs de ces assisses avant d’énumérer quelques recommandations  notamment  encourager les réseaux des femmes d’Afrique francophones pour toutes les actions menées en faveur de la femme sur l’approche fondée dans l’intégration de la dimension genre,  dans toutes les activités de la région d’Afrique francophone pour l’atteinte des ODD.

Mme Lomeya a toutefois salué cette  initiative de la validation des outils  de gestion et de la feuille de route par lesquels vont constituer les moyens pour l’organisation afin de remplir pleinement les missions, une façon de renforcer leurs capacités, avant d’indiquer que l’intégration de la dimension genre dans les politiques des pays membres , demeure ainsi un défi majeur à relever .

Elle a en outre souligné qu’en septembre 2015, les 193 états membres des Nations unies ont adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030, intitulé « Agenda 30 », car, il porte une vision de transformation dans le monde en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable.

Rappel des objectifs du développement durable dans ces assisses.

La ministre d’Etat, ministre en charge du genre, famille et enfant a rappelé le contenu de la 4ème réunion de comité technique spécialisée de l’union africaine sur l’autonomisation de la femme et l’égalité homme-femme, des principaux messages clés au regard du programme du Beijing + 25 notamment l’élimination  de toute lois et pratiques discriminatoires à l’égard de la femme, fille et autres en vue d’accélérer les ODD.

La République Démocratique du Congo (RDC) s’est engagée en même temps que les autres nations de la planète à mettre en œuvre le nouvel agenda international de développement à l’horizon 2030 connu sous le label «  Objectif de développement durable  (ODD) ». ACP/ Fng/Zng/Cfm/GGK