Tshopo : non-respect des  mesures barrières  contre la Covid-19  à Kisangani

0
365

Kisangani, 22 Décembre 2020 (ACP).-  un concert populaire a été organisé dimanche  au complexe scolaire Grâce à Dieu 16 ème Trans dans la commune de Kabondo à Kisangani, devant une foule immense des jeunes du quartier au mépris  des mesures de protection contre la Covid-19 édictées par le Chef de l’état Félix, Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le quartier Basakata a vibré  de 16 heures à 20 heures, dans la promiscuité sous une ambiance de tonnerre devant les jeunes composés essentiellement des élèves, des désœuvrés sans le moindre respect des  gestes barrières  contre le coronavirus.

La fête s’est déroulée paisiblement comme  si  dans la commune de Kabondo il n’existe pas des chefs de Bloc, des quartiers,  des éléments de la police nationale congolaise (PNC) ou des services de sécurité pour faire respecter  les mesures de protection  édictées   par le Président de la République  POUR  préserver la vie de la population contre la Covid-19.

Un comportement pervers à Kisangani

 Depuis le week end dernier, la population de la  ville de Kisangani s’oppose au port des masques  pour prévenir la propagation de la Covid 19.

En lieu et place de  ces masques, les taximan-Moto, par exemple,  préfèrent  utiliser les sachets en plastique, les feuilles d’arbres, les morceaux de carton pour  se couvrir la bouche et le Nez.

Interrogé par l’ACP, ils invoquent comme raison le manque de moyen financier pour se procurer des masques dont le prix varie entre   500 et 1000Fc.

Face à cette situation, la police a fait plusieurs interpellations  en dépit  du fait  qu’aucun n’a donné à cette force d’arrêter les personnes n’ayant pas porté le masque. Certains habitants de Kisangani déclarent qu’ils ne supportent pas le  port de  masque, de peur d’être étouffés.

ACP/Fng/Zng/Cfm/GGK