La société civile encourage le Conseil de sécurité dans la condamnation des exactions commises par les groupes armés

0
307

Kinshasa, 23  Déc. 2020 (ACP).- Des associations regroupées au sein de la société civile encouragent  le Conseil de sécurité de l’ONU qui vient de condamner en des termes clairs tous les groupes armés opérant en RDC pour leurs exactions commises sur les populations civiles et sur le personnel  humanitaire et médical, a appris mercredi  l’ACP des sources Onusiennes.

Selon la source, parmi les actes barbares perpétrés par ces milices, figurent des exécutions sommaires, des atteintes à l’intégrité physique, des violences sexuelles, celles basées sur le genre aussi bien que le recrutement, l’utilisation et l’enlèvement d’enfants dans certaines écoles et des hôpitaux en violation du droit international.

Dans ce même volet, le Conseil de sécurité de l’ONU révèle aussi certaines pratiques telles que l’utilisation de civils comme boucliers humains, les déplacements forcés et massifs de ceux-ci ainsi que les exécutions extrajudiciaires et les arrestations arbitraires.

Le conseil de sécurité de l’ONU félicite les diverses initiatives du chef de l’Etat

Le conseil de sécurité de l’ONU a, en outre félicité le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour ses diverses initiatives en vue de répondre aux besoins du peuple congolais. Il s’agit entre autres, de la mise en œuvre des engagements sur l’unité nationale, le renforcement de l’Etat des droits en RDC, le respect des libertés d’opinions, d’expression de la presse et la lutte contre la corruption.

A ce sujet, il souhaite que soit renforcée la présence de l’Etat dans les zones des conflits tout en demandant au secrétaire des Nations Unies, Antonio Guterres et aux organisations régionales de fournir un appui politique au renforcement des institutions de l’Etat en RDC. ACP/Kayu/KJI/CKM