Le médicament « Ebanga » inventé par le Dr Muyembe pour le traitement du virus Ebola approuvé aux États-Unis

0
568

Kinshasa, 23 décembre 2020 (ACP).- Le médicament « Ebanga TM » (Ansuvimab-zykl) inventé par le Dr Jean-Jacques Muyembe-Tamfum pour le traitement du virus Ebola chez les adultes et les enfants a été approuvé mardi par la Food and Drug Administration (FDA), agence américaine des médicaments, ont rapporté mercredi les médias internationaux.

 Selon la source, ce médicament a été développé par Ridgeback Biotherapeutics LP («Ridgeback»), une société de biotechnologie expérimentée dans le développement de médicaments antiviraux.

« Ebanga » est désormais, le seul traitement contre Ebola à injection unique approuvé par la FDA et disponible sous forme lyophilisée. En effet, les efforts de l’équipe d’étude de PamojaTulindeMaisha (PALM «Ensemble sauvons les vies » en Swahili ont démontré de manière concluante l’innocuité et l’efficacité d’Ebanga dans un essai contrôlé randomisé mené au cours de la 2ème plus grande et plus longue épidémie de l’histoire de la RDC, fait savoir Ridgeback.

« Ebanga ™ » (ansuvimab-zykl, anciennement appelé mAb114) est un anticorps monoclonal isolé chez un humain survivant de l’épidémie d’Ebola en 1995 à Kikwit, une ville de la RDC. Nancy Sullivan, Ph.D., chef de la section de recherche sur la biodéfense au NIAID, VRC et son équipe, aux côtés de scientifiques de la filiale HumabsBioMed SA de VIR Biotechnology, ont découvert que le survivant conservait des anticorps contre Ebola 11 ans après l’infection.

L’équipe a donc isolé les anticorps, testé les plus favorables lors des études en laboratoire et sur des primates non humains, et a sélectionné l’ansuvimab comme le plus prometteur parmi l’ensemble pour l’essai clinique. Le professeur Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, directeur général de l’INRB en République Démocratique du Congo et l’un des scientifiques impliqués dans la découverte initiale du virus Ebola en 1976, a joué un rôle clé également dans la découverte d’Ebanga. Une fierté pour toute la RDC.

Par ailleurs, la PDG de RidgebackBiotherapeuticsa, société ayant reçu l’approbation de la FDA, Wendy Holman, a déclaré que  « l’équipe dévouée de Ridgeback s’est lancée dans cette mission avec un seul objectif en tête : arrêter la propagation du virus Ebola et mettre fin aux ravages causés par cette maladie mortelle ».

La Ridgeback a lancé un protocole d’utilisation pour les patients Ebola lors de la 11ème épidémie d’Ebola en RDC dans la province de l’Équateur. Ebanga a été fourni à tous les patients atteints d’Ebola positifs à la PCR dans le cadre de ce protocole, rappelle-t-on. ACP/Kayu/KJI/CKM