Une actrice politique plaide pour le respect de la parité dans le prochain gouvernement

0
385

Kinshasa 23 décembre 2020 (ACP).- Carine Kanku, coordonnatrice de la Dynamique des femmes candidates de la RDC (Dynafec) a proposé, lors d’un entretien mercredi avec la presse, au président de la République  Félix Tshisekedi de miser sur une composition paritaire homme-femme dans le prochain gouvernement dont il a fait l’annonce lors de son discours à la nation, à travers le congrès.

Cette actrice politique a déclaré : « Nous voulons que le Chef de l’Etat aille de manière croissante dans cet élan de promotion des droits des femmes. L’article 14 de la Constitution prône une représentation paritaire homme-femme dans les institutions de la République. A l’instar de l’Afrique du Sud et du Rwanda, la RDC devrait aussi miser sur un gouvernement à 50% composé des femmes». Elle a encore ajouté qu’au-delà de l’objectif de rassembler les politiques congolais, le gouvernement d’Union sacrée doit être le vœu exaucé du peuple. Et de se demander : «  A quoi bon tenir des tables rondes si les résultats n’avantagent qu’une catégorie des personnes ? ».

Trois compétences pour l’informateur

S’agissant de l’informateur appelé à dégager la majorité au sein de l’Assemblée nationale, Carine Kanku met en exergue  trois compétences à trouver en une seule personne. « Cet oiseau rare doit être une personne dotée  d’une probité avérée, qui possédant  une maitrise du contexte politique congolais et de son évolution, et surtout pas conflictuel ».

Pour rappel, dans son discours post-consultations, le Chef de l’Etat avait annoncé la formation prochaine d’un gouvernement qui travaillera en harmonie avec lui, suivant sa vision et dans le but de répondre aux aspirations du peuple.  « Il y a eu un gouvernement issu de la coalition FCC-CACH, qui n’a pas permis au Chef de l’Etat de réaliser sa vision. Dans son programme, le Chef de l’Etat entend privilégier l’intérêt national. Alors, il devra déceler des personnes capables d’adhérer à sa vision pour le bien-être de la population ».

La Dynamique des femmes candidates de la RDC, créée en 2019 avec le concours de l’entité des Nations Unies pour l’Egalité des sexes (ONU Femmes), a pour objectif de promouvoir la participation effective et l’amélioration de la représentation de la femme et de la jeune fille congolaises dans les espaces de prise des décisions. ACP/Kayu/KJI/CKM