Hausse de prix des tomates pommées sur le marché de Kinshasa

0
155

Kinshasa, 23 décembre 2020 (ACP).- Le prix d’une caisse des tomates pommées a connu une hausse de prix sur le  marché  de la ville de Kinshasa, en se négociant à 67. 000 (soixante-sept mille) FC contre 60.000 (soixante mille) FC, relève une enquête effectuée par l’ACP, au cours de la période allant du 23 novembre au 23 décembre 2020, dans les différents marchés disséminés à travers la capitale.

Selon cette enquête, d’autres  ingrédients notamment un sac de gingembre, un filet de aies et  des oignons  de  10 kg observent  aussi une hausse de prix sur le même marché.

Ces épices se négocient respectivement à 60.000 (soixante mille) FC contre 50.000 (cinquante mille), 65.000 (soixante-cinq mille) FC contre 55.000  et cinquante-cinq mille) FC contre 60.000 soixante mille) FC.

Cependant, les épices tels qu’une botte de ciboulette, une botte de céleri, un sac de poivrons ainsi qu’un sac de concombres observent une baisse de prix sur lesdits marchés.

Ils se vendent à 4.000 (quatre mille) FC contre 5.000 (cinq mille) FC , 2500 (deux mille cinq cents) FC contre 3000 (trois mille) FC, 70.000 (soixante-dix mille) FC contre 65.000 (soixante-cinq) FC, 50.000 (cinquante mille) FC contre 55.000 (cinquante-cinq mille) FC.

Les autres produits tels qu’un carton des tomates  boîtes contenant 100 pièces, le 1kg des mous cades, 1kg de feuille de laurier, un carton de cube Magi, le goût de marque super « Kame » sont restés  stables sur le marché.

Ils se négocient respectivement à 28.800 (vingt-huit mille huit cents) FC, 40.000 (quarante mille) FC 23.000 (vingt-trois mille) FC, 4.500 (quatre mille cinq cents) FC et 5.000 (cinq mille)FC.

Certaines vendeuses interrogées sur ces lieux de négoces attribuent la hausse des prix des ingrédients  à  la dépréciation  du Franc congolais face aux devises étrangères et à la forte demande consécutive aux festivités de Noël et de nouvel an. ACP/FNG/Awa