Destruction du terrain de tennis du club MIBA à Mbuji-Mayi

0
124

Mbuji-Mayi, 25 décembre 2020 (ACP).- Le club privé de la société Minière de Bakwanga (MIBA) où se trouve érigé le terrain de tennis, se trouve dans un état piteux depuis la chute de cette entreprise en 2008, présentant des bâtiments délabrés, une piscine abandonnée et des terrains de sport devenus impraticables, a constaté l’ACP. 

Il est constaté depuis quelques semaines, que des jeunes non autrement identifiés, s’adonnent à détruire l’air de jeu du terrain de tennis à la recherche du diamant. A ce jour, constate-t-on, rien ne reste de cet espace qui a même déjà abrité des compétitions nationales, où une grande partie du pavement est détruite par ces exploitants clandestins du diamant, profitant souvent du déplacement des policiers commis à la sécurité.

Une employée du club qui a requis l’anonymat, confirme l’arrestation déjà de plusieurs jeunes possédant des sacs de graviers tirés de la destruction de ce patrimoine public. Ce terrain est l’unique de la discipline que compte la province du Kasaï Oriental. D’autres sources affirment que cette destruction des infrastructures de la MIBA connait la complicité des certains agents et des éléments commis à la sécurisation. Un appel est ainsi lancé à la nouvelle équipe dirigeante de la MIBA pour assurer la protection des ouvrages existants dont la reconstruction coûte généralement très cher. ACP/Kayu/Nig