Le chef de l’ONU satisfait de la lutte contre le changement climatique

0
299

Kinshasa, 26 décembre 2020 (ACP).- Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, est satisfait des progrès dans la lutte contre le changement climatique à l’échelle mondiale, mais triste devant le manque de coopération internationale face à la pandémie de nouveau coronavirus, a indiqué jeudi son porte-parole, Stéphane Dujarric cité par Chine nouvelle.

Interrogé sur la plus grande fierté et le plus grand regret de M. Guterres pour 2020, il a répondu que l’une des choses dont le patron de l’ONU pouvait être le plus fier était de voir les choses commencer à bouger sur le climat. « C’est un dossier qu’il a abordé en Chine, au Japon, en Inde avec un message fort. Et nous avons vu les choses bouger. »

 Lors du Sommet sur l’ambition climatique du 12 décembre, de très importants Etats membres se sont engagés envers la neutralité carbone et la réduction des émissions de CO2, même s’il reste encore beaucoup à faire, a noté M. Dujarric.

« Je pense que cela reflète le travail intense qu’il a dû consacrer à ce dossier au cours de l’année écoulée. » Quant au regret de M. Guterres pour 2020, M. Dujarric a nommé le manque de réelle coopération internationale face au COVID-19 et aux conséquences de la pandémie. On aurait dû avoir une coordination et une coopération plus étroites dès les premiers jours du fléau, a-t-il déploré. M. Guterres passe actuellement les fêtes de fin d’année en famille au Portugal et retournera à New York le 4 janvier, a fait savoir son porte-parole. ACP/Fng/CL/KJI