Interdiction en Ouganda des festivités du réveillon du Nouvel An face à la hausse du COVID-19

0
352

Kinshasa, 28 décembre 2020 (ACP).- L’Ouganda a interdit dimanche toutes les festivités annuelles du réveillon du Nouvel An en raison de la hausse des infections au COVID-19 dans le pays, a annoncé dans un communiqué Judith Nabakooba, ministre de l’Information, de la Communication, des Technologies et des Directives nationales, ont rapporté lundi des médias internationaux.

Ce communiqué précise que tous les concerts, toutes les prières nocturnes et tous les feux d’artifice seraient annulés à cause de la propagation de ce nouveau coronavirus.

« Ces rassemblements et festivités augmentent le risque de propagation du COVID-19 », a souligné Mme Nabakooba.

« La police n’autorisera aucun feu d’artifice cette fois. Les feux d’artifice signifient généralement que les gens sortent jusque tard dans la nuit et se rassemblent en des lieux spécifiques », a-t-elle ajouté.

La ministre a exhorté le public à rester à la maison et à célébrer le Nouvel An avec les membres de leur famille. On signale que samedi, l’Ouganda a enregistré 33.563 cas de COVID-19, 11.055 guérisons et 245 décès depuis que le cas zéro a été signalé le 21 mars dernier, selon le ministère ougandais de la Santé. ACP/Kayu/NKV