Neuf millions de sages-femmes et d’infirmiers supplémentaires envisagés pour une couverture sanitaire universelle d’ici 2030

0
521

Kinshasa, 28 décembre 2020 (ACP).- L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait savoir, dans un communiqué parvenu lundi à l’ACP, qu’il faudrait neuf millions (9 000 000) de sages-femmes et d’infirmiers supplémentaires pour espérer réaliser la couverture sanitaire universelle dans le monde à l’horizon 2030.

Selon la source, les sages-femmes et les personnels infirmiers jouent un rôle essentiel dans la prestation des services de santé. Ces derniers consacrent leur vie à prendre soin des mères et des enfants, à sauver des vies par la vaccination et les conseils en matière de santé, à s’occuper des personnes âgées et, plus globalement, à répondre chaque jour aux besoins de santé essentiels.

Ces personnels soignants, a-t-elle enchéri, sont souvent le premier, voire le seul, recours pour se faire soigner dans leur communauté. Voilà pourquoi l’Assemblée mondiale de la Santé a désigné 2020 comme année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier.

L’OMS et à ses partenaires, notamment la Confédération internationale des sages-femmes, le Conseil international des infirmières, Nursing Now et le Fonds des Nations Unies pour la population ont reconnu les efforts consentis par les sages-femmes et les infirmiers pendant cette année particulièrement frappée par la pandémie à coronavirus.

« C’est une manière de leur rendre hommage pour le travail réalisé durant toute une année, en mettant en lumière les conditions difficiles dans lesquels ces agents travaillent souvent. Nous sommes appelés à investir davantage dans les effectifs de ces catégories de personnels », a souligné l’OMS. ACP/Kayu/NKV