Persistance de la pénurie d’eau potable  dans plusieurs  quartiers de Kinshasa

0
128

Kinshasa, 28 décembre 2020 (ACP).- Bon nombre des quartiers de la ville de Kinshasa continuent à connaitre une situation de pénurie d’eau potable de la REGIDESO ou encore la fourniture d’eau s’effectue à compte goutte, ont affirmé, lundi, à l’ACP, certains Kinois, lors d’une ronde dans quelques communes de la capitale.

En effet, ces quartiers connaissent une rupture prolongée de trois à 7 jours de la desserte, se trouvant ainsi obligés de recourir aux puits de fortune ou encore à la pluie pour faire des réserves d’eau. D’autres sont contraints de sillonner des quartiers à pieds tenant des récipients en mains pour s’approvisionner au prix fixé par le fournisseur.

C’est le cas au Camp Mombele dans la commune de Limete, au quartier Kimbangu, dans la commune Kalamu, ainsi que dans les communes de Lemba et Ngaba où les ménages affirment avoir observé que depuis plus d’une semaine l’eau n’a plus coulé au robinet.

Même dans les  milieux de la capitale où la fourniture de cette denrée  gardait encore son rythme normal, les habitants ont fait savoir qu’ils assistent depuis  la semaine passée à des perturbations prolongées, notamment au quartier Yolo-Ezo, à Kalamu,  au quartier Limete résidentiel, dans la commune la commune de  Limete, l’ensemble de la commune de Gombe, etc.

Tout en déplorant la persistance de cette situation qui met en mal la survie quotidienne, les Kinois lancent un appel, auprès du gouvernement et des responsables de la REGIDESO pour la  décanter. Une façon de permettre à la population à bien fêter  et à   mieux tenir face à la crise de COVID-19 qui exige le lavage régulier des mains.

ACP/Kayu/NKV