Motema Pembe croise Sanga Balende mercredi à la LINAFOOT

0
273

Kinshasa, 29 déc. 2020 (ACP).- Le DC Motema Pembe de Kinshasa croisera SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi, mercredi au stade des Martyrs de la Pentecôte, en match de la 13ème journée du 26ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Cette joute constitue une opposition entre le 5ème au classement provisoire et le 6ème. Les vert et blanc kinois charrient 20 points en 13 sorties, dont 5 victoires (Renaissance 2-1, Lubumbashi Sport 2-1, Bazano 1-0, Don Bosco 1-0, Simba 3-1), 5 nuls (RCK 2-2, Dauphin Noir 0-0, Mazembe 1-1, Blessing 0-0, Rangers 0-0) et 3 défaites sur le score identique de 0-1 (Maniema Union, V.Club et Saint Eloi Lupopo).

Les « Anges et saints », invaincus jusque-là à l’instar de Mazembe et V.Club, accusent deux unités de moins que leurs adversaires après 8 matches livrés, à raison de 5 succès (Simba 3-2, Lubumbashi Sport 1-0, Dauphin Noir 1-0, Rangers 3-0 et Maniema Union 1-0) et 3 nuls (Don Bosco 1-1, Blessing 0-0 et Bazano 0-0).

Au regard des statistiques des deux équipes et au prorata des matches joués, l’attaque des vert et blanc a crépité 13 salves en 13 sorties soit une moyenne d’un but par match, alors que leur défense s’est inclinée 11 fois.

A l’inverse, les rouge et or de la capitale du diamant ont enregistré 10 buts en 8 sorties, pour une moyenne offensive de 1,25 but par match. Leur défense, qui passe pour la meilleure du championnat, n’a encaissé que 3 buts, dont 1 devant Don Bosco et 2 face à Simba.

Ce premier déplacement de Sanga Balende à Kinshasa sous la houlette de l’entraîneur Magloire Andy Mfutila sera le 2ème club du haut du tableau qui se place sur sa trajectoire après Maniema Union. Le club de Mbuji-Mayi, qui accuse 4 matches de retard sur Motema Pembe et 6 sur Mazembe et Maniema Union, a toutes les chances de se placer en pôle position de la hiérarchie en cas de victoire. D’où le vœu pieux d’Isaac Ngata, l’entraîneur des « Faucons » kinois de voir ceux-ci s’imposer lors de leurs derniers matches à commencer par celui de mercredi 30 décembre, avant de penser à la Jeunesse Sportive de Kinshasa (JSK).

En son temps, Jean Florent Ibenge, entraîneur de V.Club, avait formulé les mêmes observations par rapport à la marge de progression de Sanga Balende.

Pour rappel, la saison dernière, en raison de la pandémie du coronavirus, la seule fois que Motema Pembe et Sanga Balende s’étaient croisés à la phase aller à Kinshasa, la chance avait souri à ces derniers, qui l’avaient emporté par forfait (3-0).ACP/Fng/Zng/Cfm/GGK