La RDC met en place un système de détection de la dracunculose appelée le «ver de Guinée»

0
455

Kinshasa, 1er janvier 2021 (ACP).- Le ministère de la Santé publique, en collaboration avec ses partenaires, ont mis en place un système de détection de la dracunculose, appelée le «ver de Guinée» qui continue à faire des victimes en Angola et en République centrafricaine (RCA), deux pays voisins de la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué jeudi le directeur du Programme national de l’élimination de la dracunculose (PNED), le Dr Serge Nkoy Mbilo,  dans une déclaration rendue publique.

Selon ce médecin, «cette maladie se présente sous forme de lésions cutanées et de douleurs surtout aux membres inférieurs. Et à cet endroit, il y a formation des plaies».

La RDC devait intensifie la surveillance épidémiologique, a insisté le Dr Nkoy Mbilo. La dracunculose fait partie des maladies tropicales négligées. A ces jours, la RDC figure parmi les sept pays au monde dont l’éradication de ce parasite n’est pas encore certifiée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). ACP/Kayu/May